Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise
www.arenebi.com

YOUSSOU NDOUR, MINISTRE-CONSEILLER DU PRESIDENT «La lutte est une réalité économique et sociale»

Présent lors de la remise du drapeau dédié à Fekké Ma Ci Boolé, Youssou Ndour a accordé quelques minutes à la presse. Le ministre-conseiller du Président de la République évoque l'importance de la lutte et estime que l'Etat doit appuyer la lutte et le sport de manière générale.


YOUSSOU NDOUR, MINISTRE-CONSEILLER DU PRESIDENT «La lutte est une réalité économique et sociale»


 
«Je n'ai pas pris de recul par rapport à l'arène»
«Mon calendrier ne me permet pas d'être souvent au stade. Où que je sois, à travers les médias, je pourrai suivre comme tout le monde la lutte. Je m'intéresse beaucoup à ce sport et je m'y connais très bien parce que mon grand-père Boubacar Mboup m'amenait très souvent au stade. La femme de mon onde Vieux Mboup est la fille de Makhari Thiam à qui on avait dédié une arène. Donc, on y allait très souvent et j'y ai vécu des moments extraordinaires. J'ai suivi des combats de Robert, Double Less, Mbaye Guèye, Boy Bambara... Je n'ai pas pris de recul ; c'est juste que je ne veux pas de ces histoires de drapeau. On peut dédier des drapeaux à mes structures, mon parti et autres, mais pas à moi personnellement parce que je suis un amateur».
 
«Nous ferons tout pour que l'Etat encourage les lutteurs»
«Je pense que cette année, on a eu un peu de retard, un peu de difficulté. J'ai entendu parler des problèmes de sponsoring mais la lutte est une réalité économique et sociale. C'est un sport qui occupe les jeunes et qui est aussi un art qui peut aller au-delà des frontières. Donc, c'est une chose qu'il faut encourager. Je pense que l'Etat du Sénégal devrait encore beaucoup plus encourager les lutteurs parce qu'ils jouent un très grand rôle dans l'économie et dans la vie sociale. Je crois que c'est important et nous ferons tout pour encourager l'Etat à appuyer la lutte et le sport de manière générale».
Aïssatou FAYE
Source : Sunu Lamb n° 2501 du 14 mai 2014 – p 5
 


1.Posté par cureagain le 14/05/2014 23:42
Merci grand you du respect a vous monsieur youssou ndour le roi de la musique sénégalaise

2.Posté par Katy le 19/05/2014 16:28
Une réalité économique et sociale, d'accord, et pourquoi pas une
réalité sportive. Dans le sens où notre pays pourrait être (avec une
réelle volonté politique) la Jamaïque de la Lutte au niveau mondial.
Les Jamaïcains ont des sprinters. C'est une véritable tradition
culturelle. Nous, nous avons la chance d'avoir une richesse
culturelle qui devrait nous permettre d'obtenir des titres
olympiques. La voie a été ouverte à une certaine époque (les années
80) avec Double Less, Ambroise, Cheikh M'Baba, Docteur Faye, Mor
Fadam, Tapha Guèye, ... entraînés à l'époque par Rubio. Depuis,
heureusement qu'il y a Isabelle Sambou pour faire parler un peu de
nous sur le plan Africain. Youssou, cela dépend de gars comme toi,
capable d'avoir une vision pour notre pays. Il n'y a pas que la lutte
avec frappe pour faire parler de nous. Un jour ????




Cliquez ici pour toutes les news en bref



Recherche sur arenebi