Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

​Arène nationale : le collectif contre sa construction fait encore parler de lui


Rédigé le Vendredi 7 Novembre 2014 à 21:12 | Lu 879 commentaire(s)



​Arène nationale : le collectif contre sa construction fait encore parler de lui

Le collectif qui lutte contre l'implantation de l'arène nationale à Pikine s'est encore manifesté. Avant-hier, ils étaient une centaine d'individus tous appartenant au mouvement «Pikine aux Pikinois» à manifester leur colère après avoir été pris de court par le ministre des Sports. Il y a quelques semaines de cela, le ministre des Sports, reçu au complexe L.S.Senghor de Pikine, avait annoncé le démarrage d'une étude d'impact environnemental afin de permettre à l'Etat de se prononcer définitivement sur la viabilité du projet. En attendant, cela devait être le statu quo. Hé bien, les Pikinois ont été surpris de voir l'entrepreneur chargé de conduire les travaux débarquer sur les lieux pour installer les panneaux et annoncer en grande pompe le démarrage effectif des travaux prévus au mois de décembre.
 
Il n'en fallait pas plus pour que les animateurs du mouvement «Pikine aux Pikinois» sortent de leurs gonds pour hurler leur colère. A la manifestation d'avant-hier, il a été annoncé la mise sur pied d'un pool d'avocats chargé d'assigner l'Etat du Sénégal en justice par le dépôt d'une plainte pour «non-respect du Code de l'environnement». De même, des maraîchers ont dénoncé l'« extension douteuse» de la superficie initialement retenue pour abriter l'arène. «De 07 ha, ils sont passés à 20 ha et ils ont prévu en sus de l'arène nationale 300 parcelles à usage d'habitation», ont dénoncé les maraîchers.






Facebook
Twitter