Menu

​Frédéric Rubio (ancien entraîneur de Double Less et expert de lutte) : "Double Less a privilégié le mystique à la préparation physique"


Rédigé le Lundi 6 Avril 2015 à 10:58 commentaire(s)



​Frédéric Rubio  (ancien entraîneur de Double Less et expert de lutte) : "Double Less a privilégié le mystique à la préparation physique"

Le règlement de la lutte avec frappe a évolué, particulièrement au niveau de l'attribution de la victoire, en fonction du nombre d'appuis au sol autres que les pieds. A présent, suite à un passage arrière, la victoire s'obtient en faisant poser au moins les quatre appuis (deux mains et deux genoux au sol). Compte tenu de cela, sur le plan biomécanique, le mieux placé sera toujours celui qui engagera et contrôlera le bras dessous  ("lokho thi souf" du côté préférentiel).

Ainsi sur l'action  de Hancher  (mboote) engagée en "bras "dessus" par Balla Gaye 2,  l'arrivée au sol  des deux lutteurs se fait  avec trois appuis. Or, comme en lutte olympique  (car la biomécanique est la même), celui qui a le Bras dessous est mieux placé pour passer derrière. Ce que fait aisément  Eumeu. 

Les 2 lutteurs sur 3 appuis
Les 2 lutteurs sur 3 appuis
Ensuite, plusieurs techniques sont possibles pour imposer le quatrième appui ou pour allonger l'adversaire. Ce comportement technico-tactique   (recherche dans la lutte à mi-distance du contrôle en bras dessous) est fondamental dans la lutte avec frappe d'aujourd'hui.

 

​Frédéric Rubio  (ancien entraîneur de Double Less et expert de lutte) : "Double Less a privilégié le mystique à la préparation physique"

Des lacunes dans l'enchaînement boxe/lutte

En ce qui concerne l'approche à distance, un gros travail reste à faire au niveau des écuries: ce ne sont pas des coups de poings en référence à l'efficacité de la boxe moderne,  mais des balancements de bataille de rue que l'on a pu observer. Rien de vraiment pensé, réfléchi sur le plan technico-tactique pour, ensuite, imposer son accrochage favori dans la lutte à mi-distance ou au corps à corps. La relation-liaison "Boxe-Lutte" demande plus de préparation et d'intelligence que ça ...

 

​Frédéric Rubio  (ancien entraîneur de Double Less et expert de lutte) : "Double Less a privilégié le mystique à la préparation physique"

Double Less plus porté sur la préparation mystique que physique de son fils?

Pour finir, avoir des jambes raides  et tendues (comme celles de Balla dans l'approche) est significatif d'un manque de condition physique. Endurance, résistance, vitesse explosive sont encore les éléments forts d'une bonne préparation, tout sport confondu. Le père  (Double Less) que j'ai préparé pour avoir été plusieurs fois champion d'Afrique, a oublié de transmettre ces fondamentaux  (en privilégiant de plus en plus la préparation mystique). Dès qu'il y a affrontement réglementé, on est dans la pratique sportive. Et le sport ne s'improvise pas, même lorsqu'il s'agit de lutte traditionnelle   (avec ou sans frappe).
Dommage donc pour Balla (qui pourrait être un fin technicien comme le fut son père) et Bravo  encore à Eumeu pour son engagement et sa clairvoyance.

En vous remerciant.    Frédéric Rubio  (expert de lutte et Prévost de boxe)

​Frédéric Rubio  (ancien entraîneur de Double Less et expert de lutte) : "Double Less a privilégié le mystique à la préparation physique"









LA REVENGE : ACTE 2

Balla Gaye 2/Modou Lô

 

             

 



L'actu de la lutte






Sans titre 13
Sans titre 12
Sans titre 5
Sans titre 4
Sans titre 4
Sans titre 3




Les dernières infos, les vidéos, les photos, les prochains combats, tout ce que vous devez savoir sur la lutte sénégalaise.