Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] ​SUCCESSEUR D ' ALIOUNE SARR : L’ ARÈNE RETIENT SON SOUFFLE !


Rédigé le Samedi 31 Octobre 2020 à 16:13 | Lu 883 fois | 0 commentaire(s)



Après 26 ans à diriger les destinées de la lutte, le mandat du CNG prend fin ce samedi 31 octobre 2020. Une page va se tourner puisqu'une autre équipe sera mise en place. Alioune Sarr devra céder son fauteuil pour un autre. Cette attente tient l'arène en haleine, qui retient son souffle. La lutte est le sport sénégalais, qui a connu le plus de mouvement au niveau des structures. Elle a longtemps vécu une navette entre fédérations et structures d'exception.
Ainsi de 1977 à 1986, les destinées de la lutte étaient confiées à Maguette Birame et Mamadou Bèye. Mais la première grande réforme est estampillée Abdoulaye Makhtar Diop en 1990, avec la création de deux structures distinctes l'une gérant la lutte avec frappe et l'autre la lutte sans frappe. Le Comité d'Administration et de Contrôle de la Lutte avec Frappe (CACLAF) était confié à Moulayen Idriss et le Comité national provisoire de la Lutte amateur (CNPLA) était dirigé par Cheikh Tallibouya Thiaré. Mais malgré les mesures novatrices, cette invention de l'actuel Grand Serigne de Dakar avait quelques limites.
L'arrivée d'Ousmane Paye aux commandes du ministère des Sports a coïncidé avec la création d'un Comité national de Gestion (CNG) gérant toutes les formes de lutte. Et pour choisir le patron du CNG, le ministre Ousmane Paye a porté son choix sur son camarade de promotion Alioune Sarr pour siéger à la tête de l'instance faîtière de la lutte. Cette nomination a été officialisée par arrêté N°2020 du 21 mars 1994. 26 ans après, Alioune Sarr devra quitter son fauteuil douillet pour un autre.
Son successeur est fortement attendu par les acteurs de la lutte. Matar Bâ, ministre des Sports, a entamé les consultations et connaît déjà l'homme qui aura la lourde tâche de remplacer Alioune Sarr à la tête du CNG. Les rumeurs et les spéculations vont bon train. Qui sera le successeur de celui qui a vu défiler 3 présidents de la République et 13 ministres des Sports ? L'arène retient son souffle.
 
Iba KANE
Sunu Lamb 4431 du 31 octobre 2020
 












Partager ce site


Facebook
Twitter