Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] 1 VICTOIRE, 6 DÉFAITES Naufrage à Rock Énergie et des Réactions


Rédigé le Vendredi 7 Août 2020 à 14:05 | Lu 142 fois | 0 commentaire(s)



Le bilan de la saison 2019-2020 de Rock Énergie est peu flatteur. Les hommes du Roi Modou Lô se sont noyés dans les eaux profondes et froides de la lutte avec frappe. Une seule victoire pour six défaites. Un triste record dans le parcours de cette association sportive.



La saison 2019-2020 est loin de s'achever. Mais, la malédiction du coronavirus a interrompu l'exercice en cours. Finalement, plusieurs combats programmés sont suspendus jusqu'à nouvel ordre. Cette situation n'arrange pas les écuries. Surtout celles qui n'avaient pas connu un bon démarrage. C'est le cas de Rock Énergie. La formation de Modou Lô a livré moins de dix combats. En termes de ratio, la fréquence des combats n'est pas du tout bonne comparée aux saisons précédentes. Il y a une explication logique à cette situation. Coronavirus oblige. Les résultats ne plaident pas en faveur de cette écurie. Loin s'en faut. Rock Énergie a pratiquement vendangé tous ses combats. Sur plus de sept combats, l'écurie de l'entraîneur Pape Mbaye n'a pratiquement concédé que des défaites. Une seule victoire sur le terrain, et une autre par recours, restent un bilan désastreux. C'est le pire bilan depuis la création de cette écurie dans les années 2000. Rock Énergie a échoué sur tous les plans. Les lutteurs, les cadres tout comme les espoirs ont tous été lamentables. L'encadrement technique et administratif doit aussi revoir ses stratégies.
Les espoirs ratent l'émergence
Cette saison, un fait mérite d'être souligné. Tous les combats de Rock Énergie étaient disputés par les espoirs. Les ténors de cette formation n'ont pas eu le temps de signer un contrat. Les promoteurs n'ont engagé que les jeunes pensionnaires de cette formation. Malheureusement, cette catégorie de lutteurs n'a pas été d'un bon niveau de performance. Boy Sine, Marley, Bébé Xaragne, Dame Soughère 2, pour ne citer que ceux-là, ne sont pas parvenus à remporter leur combat. La jeune garde de Rock Énergie a de plus en plus du mal à réaliser des performances. Déficit de formation ou problème de niveau ? Les techniciens de cette écurie doivent se pencher sur cette épineuse question afin de trouver des réponses. Rock Énergie ne peut pas faire confiance à sa relève. Les résultats sont catastrophiques. Ils ont besoin de compléter leur savoir-faire afin de rivaliser avec les espoirs des formations rivales
Modou Lô aphone
Le leader de Rock Énergie n'a pas disputé de combat la saison dernière. Modou Lô devait signer un contrat avec le promoteur Luc Nicolaï. Avant de matérialiser ce bail, ce dernier fut arrêté par les limiers de la sûreté urbaine de Thiès. Luc Nicolaï fut détenu pendant des mois avant d'être gracié par le chef de l'État à la veille de la Tabaski. L'incarcération du promoteur a bloqué la tenue du combat Modou Lô face à Ama Baldé de Pikine. Le détenteur de la couronne de Roi des arènes était obligé de faire une année blanche en attendant de connaître le sort réservé à Luc Nicolaï. Rock Énergie n'a pas pu compter sur son patron. Modou Lô a suivi avec impuissance le massacre de ses poulains.
Les cadres à la rue
Il n'y avait pas que Modou Lô loin de l'enceinte. Plusieurs cadres de Rock énergie n'ont pas lutté la saison dernière. On peut citer Laye Pythagore, Diégane, Modou Lô Jr etc. Tous ces lutteurs sont restés éloignés de l'enceinte sans avoir la possibilité de disputer un combat. Ces nombreuses absences ont impacté négativement les résultats de l'écurie. Ces cadres ont beaucoup d'expérience et de métier. Ils pouvaient éviter le naufrage collectif. Les promoteurs les ont oubliés.
Armée 2, le soldat a rempli sa mission
Il a été le seul lutteur à remplir correctement sa mission. Rock énergie lui doit une fière chandelle. Armée 2 a sauvé l'honneur de toute une écurie. Sans oublier Bébé Xaragne, qui a gagné après recours. S'ils avaient perdu leur combat, cette formation n'aurait concédé que des revers. Ce qui serait une hécatombe chez le président Khadim Gadiaga et l'ensemble de son bureau.
Petit Lô, l'étoile n'a pas brillé
Petit Lô fait partie des espoirs de Rock énergie. Ce neveu de Modou Lô est intronisé pour assurer la relève du champion dans les années à venir. Le 11 janvier dernier, au stadium Iba Mar Diop, ce lutteur a disputé un combat de déclassement. Face à Ameth Lac Rose, il a perdu ce duel. Une défaite inattendue pour ce fils d'Ibou Diouf, frère maternel de Modou Lô. Petit Lô devait avoir un autre combat pour noyer son chagrin et tenter de se relever. Son combat du 5 avril fut reporté à une date ultérieure à cause de la pandémie de Covid-19. Petit Lô va devoir attendre pour effacer ce faux-pas.
Boubacar NIANG
 
Parcours Rock Énergie
1 VICTOIRE
Samedi 22 février 2020 Armée 2 (Rock Énergie) bat Blondy (Cambérène)
6 DÉFAITES
Dimanche 15 décembre 2019 Moustique (Djimbori) bat Boy Sine (Rock Energie)
Yékini (Cheikh Mbaba) bat Marley (Rock Énergie)
Samedi 4 janvier 2020 Mbaye Tine Jr (Mor Fadam) bat Dame Soughère 2 (Rock Énergie)
Samedi 11 janvier 2020 Ameth Lac Rose (Bada Dione) bat Petit Lô (Rock Énergie)
Dimanche 9 février 2020 Fils de Max (Lansar) bat Maodo Kana (Rock Énergie)
Dimanche 8 mars 2020 Milko (Keur Massar Mbollo) bat Bébé Xaragne (Rock Énergie)
 
Réactions...Réactions...
PAPE MBAYE COACH ROCK ENERGIE
«Tout le monde doit se remettre en question»
«Il faut préciser que la saison n'est pas allée jusqu'au bout» Peut-être que si elle ne s'était pas achevée, notre bilan serait meilleur. Globalement, nos résultats ne sont pas bons. On a perdu trop de combats. Il faut que les lutteurs se remettent au travail. L'encadrement a beau créer les conditions de réussite, si un lutteur n'est pas déterminé,  le résultat ne suit pas. C'est une saison à vite oublier. On n'a pas le choix. Tout le monde doit se remettre en cause. Les éléments de base comme Maodo Kana, Petit Lô ont déçu. D'autres comme Mor Yékini ne cessent de faire des saisons blanches».
Par Boubacar NIANG
Sunu Lamb n° 4360 du 6 août 2020




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 18:27 [ VIDÉO ] LE CHOC DES POIDS LOURDS EN BOXE










Partager ce site


Facebook
Twitter