Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] BIRAME GNINGUE SUR LA TENUE DE MOD'LO / AMA BALDÉ : " Les chances sont minimes "


Rédigé le Mardi 31 Mars 2020 à 13:48 | Lu 449 fois | 0 commentaire(s)


Cale au mois de juillet prochain, le combat royal est mal barré avec incarcération du promoteur Luc Nicolaï, la pandémie de Covid-19 le couvre-feu décrété par le président de la République. Cette situation fait penser au manager de Modou Lô, Birame Gningue, que les chances de la tenue du combat Modou Lô / Ama sont minimes.


Même si le combat royal entre Modou Lô et Ama Baldé décroché par Luc Nicolaï est sur toutes les lèvres, force est de reconnaître que le pessimisme commence à gagner du ter¬rain. Depuis que le promoteur Luc Nicolaï a annoncé la tenue de cette affiche, les problèmes ne cessent de s'accumuler. Tout d'abord, le promoteur a été arrêté et incarcéré à la MAC de Saint-Louis depuis décembre passé. L'épidémie de coronavirus n'est pas pour ar¬ranger les choses puisque la saison a été suspendue jusqu'à une date ultérieure. Le président de la République a récemment décrété un couvre- feu et il y a des risques qu'il soit prolongé.. Un combat qui inquiète donc plus d'un sur sa tenue.

Pour Birame Gningue, manager et agent du lutteur Modou Lô, les chances de la tenue du combat sont minimes : «Si cette situation perdure, les chances du combat sont minimes. Pour que le combat ait lieu, il faut que la maladie du coronavirus soit éradiquée, que l'état d'urgence soit levé. Mais si ces deux situations subsistent, les chances de voir Ama Baldé / Modou Lô sont minces. Et si le couvre-feu est prolongé, ça ne va pas faciliter les choses», tonne au bout du fil Birame Gningue.

Les amateurs'et les fans des deux camps sont donc prévenus. La tenue du combat royal dépend de l'éradication definitive du coronavirus mais aussi de la levée du couvre-feu décrété depuis le 24 mars. Il ne reste dès lors qu'à prier et de res¬pecter les mesures sanitaires édictées par le ministère de la Santé.


SUNULAMB














Partager ce site


Facebook
Twitter