Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] CNG : LEVÉE DE TOUTES LES SANCTIONS PAR LA NOUVELLE ÉQUIPE Niakh se réjouit, Alioune Sèye 2 réclame son reliquat


Rédigé le Jeudi 26 Novembre 2020 à 11:13 | Lu 364 fois | 0 commentaire(s)


La nouvelle équipe dirigeante du CNG de lutte, conduite par le président Bira Sène, a encore pris une importante décision. Au sortir de la réunion de son Comité Directeur, tenue samedi a l'arène nationale, elle a décidé de lever toutes les sanctions disciplinaires.



 La nouvelle a été bien accueillie par les acteurs, qui étaient sous le coup d'une suspension. C'est le cas pour les deux lutteurs Niakh Diarignou de Thiaroye Mbollo et Alioune Sèye 2 de l'écurie Walo. Ils ont été sévèrement sanctionnés par l'ancienne équipe dirigeante du CNG de lutte. Cette sanction fait suite, après que leur combat qui était prévu le dimanche 9 février à l'arène nationale, a viré à la bagarre. Alioune Sèye 2, qui voulait se faire justice, avait écopé d'une suspension de 6 mois. De son côté, Niakh Diarignou a été suspendu 1 an ferme, à compter du 11 février 2020. Il en est de même pour l'ensemble des licenciés de son écurie Thiaroye Mbollo. D'ailleurs, l'un des accompagnants de Niakh Diarignou, Aly Ndaw, qui avait versé une potion mystique sur Alioune Sèye 2, avait pris une suspension à vie.
Niakh Diarignou : «Une décision que l'on accueille avec joie»
«C'est une décision que l'on accueille avec beaucoup de joie. On ne connaît pas encore la personne. Mais le nouveau président (Bira Sène) est en train d'apporter beaucoup de changements. Non seulement les sanctions disciplinaires ont été levées, mais la nouvelle équipe dirigeante de la lutte a aussi baissé les prix des licences pour les lutteurs (ndlr : le prix passe de 10.000 à 5.000 FCFA). Qu'il réussisse sa mission à la tête du CNG, afin que la discipline de lutte aille plus de l'avant», se félicite Niakh Diarignou.
Alioune Sèye 2 : «Que l'on me remette mon reliquat. C'est une forte somme»
Abondant dans le même sens, Alioune Sèye 2 dira : «Pour dire vrai, Bira Sène est en train de réussir des débuts prometteurs. À peine installé dans son fauteuil de président du CNG, il a apporté beaucoup de changements. Tous les acteurs commencent à se reconnaître dans sa gestion de la lutte», précise Alioune Sèye 2. Même s'il tire un coup de chapeau au président Bira Sène et à son équipe, qui ont pris de fortes mesures pour faire avancer la lutte, Alioune Sèye 2 soumet une autre doléance sur la table du CNG. Il réclame son reliquat : «Que l'on me remette mon reliquat, comme les sanctions ont été levées. C'est une forte somme», réclame-t-il.
Mamadou L. NDIAYE
Sunu Lamb n° 4451 du 24 novembre 2020
 
                                                                                                                              












Partager ce site


Facebook
Twitter