Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] KHOYANTANE, ROI DES ARÈNES DE LA GAMBIE «Prêt contre Reug Reug, Gouye Gui ou Ananekh»


Rédigé le Vendredi 14 Août 2020 à 14:47 | Lu 684 fois | 0 commentaire(s)



Après avoir signé un contrat avec Djibel Touré de la structure Djibel Promotion, Khoyantane veut en découdre avec Reug Reug, Gouye Gui ou Amanekh. Le Roi des arènes de la Gambie veut également clarifier les débats avec Baye Mandione.


Khoyantane ne veut pas chômer. Le Roi des arènes de la Gambie n'exclut pas de croiser la route des champions sénégalais. Et, il peut bien se frotter à eux d'autant plus qu'il n'a pas encore d'adversaire. «Je veux bien lutter. La lutte est mon métier. Donc, ça n'a pas de sens de rester à ne pas combattre alors que chaque saison qui passe, tu perds une année. Donc, Je suis prêt à affronter Reug Reug, Gouye Gui ou Amanekh», disserte le chef suprême des lutteurs de la Gambie, pays limitrophe du Sénégal qui copie presque tout sur la lutte sénégalaise.
Khoyantane ne fait pas de fixation sur les trois champions sénégalais qui sont dans son viseur. Il est peut-être conscient qu'il peut bien les louper. Surtout que le combat entre Gouye Gui et Reug Reug est quasiment scellé par Sénégal Entertainment Group. Aussi, le Roi gambien n'exclut pas de venir combattre au Sénégal, si un promoteur sénégalais l'enrôle. «Il est vrai que mon mentor et homonyme a signé avec un promoteur gambien. Mais si ce dernier n'a pas pu lui trouver un adversaire, il peut bien se libérer et aller signer avec un autre, qu'il soit Sénégalais ou Gambien», précise Khoyantane 2, pensionnaire de l'écurie HLM Guédiawaye.
Prêt à clarifier les débats avec Baye Mandione
Khoyantane devait en découdre avec Baye Mandione, le dimanche 15 décembre dernier. Mais avant le coup d'envoi, les arbitres avaient demandé à ce que le Fou de Thiaroye Guëm Sa Bopp se coupe les ongles. Baye Mandione avait refusé d'obtempérer. Ce qui avait fait capoter le combat tant rêvé par les puristes du Sénégal et de la Gambie.
«Je veux bien clarifier les débats avec Baye Mandione. J'avais obtenu la victoire par décision arbitrale. Mais je n'avais pas jubilé parce que ce n'est pas ce que je voulais. Donc, je suis prêt à croiser Baye Mandione pour la clarification», affirme le Roi gambien.
Abdoulaye DEMBÉLÉ
Sunu Lamb n° 4363 du 10 août 2020




Dans la même rubrique :
< >









Partager ce site


Facebook
Twitter