Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] LA REVANCHE ENCLENCHÉE Bombardier / Eumeu démarché


Rédigé le Jeudi 12 Décembre 2019 à 12:03 | Lu 371 fois | 0 commentaire(s)


Les choses sont en train de bouger dans l'arène. Hier, le président de l'écurie Rock Énergie avait affirmé dans nos colonnes que le combat entre Modou Lô et Ama Baldé serait ficelé sous peu. Maintenant, c'est au tour de Max Mbargane, nouveau manager de Bombardier, de confirmer les démarches du combat de son poulain contre Eumeu Séné, par un promoteur de la place dont il refuse de citer catégoriquement le nom.


La saison de lutte 2019-2020 est-elle lancée pour de bon ? Les VIP seront-ils sauvés par ce nouveau promoteur venu d'ail­leurs ? En tout cas, tout laisse croire que les VIP verront le bout du tunnel sous peu.

Si le monde de la lutte com­mençait à s'inquiéter du retard noté dans le montage des combats VIP alors que la saison de lutte a ouvert ses portes depuis le mois d'octo­bre, ça pourrait devenir un mauvais souvenir dans la me­sure où les négociations se poursuivent en coulisses entre promoteurs et agents des lut­teurs. De source sûre et bien fondée, la revanche entre Eumeu Sène de Tay Shinger et Bombardier de Mbour est fortement démarchée par un promo teur de la place, qui ne souhaite point que son nom soit cité avant que l'affaire ne soit bouclée.

Pour en avoir le cœur net, nqus sommes entrés en contact avec Max Mbargane. Ce dernier, nouveau manager de Bombar­dier, de confirmer les dé­marches. Joint par téléphone, il se dit d'abord étonné. «Qui vous a livré cette information ? (Rires). Je vais être franc avec vous, le combat est bel et bien démarché par un promoteur dont je ne vais citer le nom. Il m'a contacté. Je lui ai donné mon accord. Je suis prêt pour croiser Eumeu Sène. Vous savez que Bombardier travaille, il est là pour tous les lutteurs et pour tous les promoteurs. Maintenant, la balle est dans le camp du promoteur. En ce qui me concerne, j'ai donné mon accord» déclare-t-il.
Dans le camp de Tay Shinger, Landiang, porte-parole de l'écurie, informe : «Je n'ai pas encore été saisi par ce promo­teur en question. Peut-être qu'il discute avec le camp de Bombardier avant de nous sai­sir. Si Max Mbargane, mana­ger de Bombardier; dit qu'il est contacté, nous ne pouvons que le croire. Quant à nous, nous sommes à l'écoute. Un combat Bombardier / Eumeu Sène est possible. Mais atten­dons d'abord que ce promo­teur nous saisisse et nous dirons officiellement notre po­sition», affirmé Landiang.
Quoi qu'il en soit, la machine est enclenchée, le promoteur a entamé les négociations et il veut la revanche entre Bom­bardier et Eumeu Sène.


IBA KANE 

SUNU LAMB 








Facebook
Twitter