Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] Pape Thialis signe son come-back : PATRON DE LA SAISON 2017-2018


Rédigé le Mardi 21 Juillet 2020 à 14:48 | Lu 198 fois | 0 commentaire(s)


Après avoir marqué d'une marque indélébile la saison 2017-2018 avec des combats à la fois agréables et explosifs, Pape Thialis Faye revient avec de nouveaux défis à relever.


[ Actualité ] Pape Thialis signe son come-back  :  PATRON DE LA SAISON 2017-2018
Qui doutait que le boss de Leewtoo Productions ne reviendrait pas dans le panthéon de la lutte sénégalaise ? Qui jurait la main sur le cœur que même s'il devait revenir, Pape Thialis Faye ne jouerait plus les premiers rôles ? Eh bien, ces sceptiques ont tout faux. Ah oui, ils se sont complètement gourés dans leurs prévisions. Pape Thialis reprend le chemin qu'il avait déjà bien tracé lors de l'exercice 2017-2018. Il avait fait une entrée fracassante dans le milieu des passionnés de la lutte, en 2017-2018. Personne ne l'avait vu venir. Et, c'est après avoir frappé fort, d'un bruit de tonnerre, en ficelant le combat Sa Thiès / Boy Niang 2 à coup de millions, que les adeptes de ce sport ont entendu parler de lui, pour la plupart. Et soudainement, journalistes, communicateurs traditionnels, amateurs, CNG, managers, etc. se demandaient d'où il sortait. Alors très discret et sous le management de son coordonnateur, Max Mbargane, Thialis a déroulé son immense programme tout au long de la saison.
Vous avez peut-être oublié que c'est ce même Pape Thialis Faye qui avait ouvert les portes de la saison 2017-2018. Ah oui, ce n'était pas Serigne Modou Niang ! Non, non. C'est bien Thialis. Le dimanche 26 novembre 2017, au stadium Iba Mar Diop, il a ouvert le bal avec le duel qui avait permis à Diène Kaïré (Soumbédioune) de faire mordre la poussière à Marley (Pape Kane). Le premier grand coup qu'il avait frappé, c'était l'opposition qui a permis à Boy Niang 2 de composter son ticket pour la cour des grands en renvoyant Sa Thiès à ses leçons, le dimanche 11 mars 2018, au stade Demba Diop.
Leewtoo avait aussi visité les régions pour y étendre sa force de frappe. Le samedi 24 février 2018, au stade Ély Manel Fall de Diourbel, il avait offert aux puristes locaux le choc de Géants entre Forza (Fass) et Abdou Diouf (Walo). Il a été aussi à Thiès le samedi 10 février 2018, à l'hippodrome Ndiaw Macodou. Un combat qui a été remporté par Modou Anta (Thiès Mbollo) devant Baye Mandione (Thiaroye Guëm Sa Bop).
Sunu Lamb souhaite un bon retour à ce promoteur. Espérons qu'il a bien tiré les enseignements de sa saison 2017-2018 et qu'il proposera aux adeptes de ce sport beaucoup plus.
Abdoulaye DEMBÉLÉ
Sunu Lamb n° 4347 du 20 juillet 2020












Partager ce site


Facebook
Twitter