Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

[ Actualité ] REJETANT LES 80 MILLIONS DE LUC AMA BALDÉ JOUE-T-IL AVEC LE FEU ?


Rédigé le Samedi 2 Novembre 2019 à 12:29 | Lu 511 commentaire(s)


En rejetant le cachet de 80 millions FCFA que Luc Nicolai lui a proposé , Ama Baldé semble jouer avec le feu . Seuleu bou Ndaw risque de perdre Modou lô .


[ Actualité ] REJETANT LES 80 MILLIONS DE LUC AMA BALDÉ JOUE-T-IL AVEC LE FEU ?
«Ama Baldé veut 100 millions, mais je pense que Luc Nicolaï ne va pas dépasser ce mon­tant-là. Par contre, il ne faut pas que le camp d'Ama Baldé pense que Luc Nicolaï va céder. Il risque de perdre le combat s'il continue à récla­mer plus», nous confie un des bras de Luc Nicolaï, dans une discussion privée. Notre inter­locuteur ajoute, pour alerter : «Je pense que le camp d'Ama Baldé joue avec le feu».

De sources concordantes, des collaborateurs du promoteur de la Petite Côte veulent le convaincre à changer d'adver­saire. «Même si Modou Lô et Gris Bordeaux se sont croisés deux fois, il peuvent s'affronter à nouveau, parce que Fass va se déchaîner, car c'est une écurie qui n 'a jamais eu de Roi des arènes. Ils tenteront de tout faire pour que leur chef de file gagne face à Modou Lô. Cela donnera de l'ampleur à cette éventuelle affiche royale. Donc, ce serait bon de sceller Modou Lô / Gris Bordeaux», argumente la même source, non sans occulter le cas Tapha Tine qui reste un plan B du promoteur.

Pay-per-view, seule Source de revenus pour Luc Nicolaï
Selon certaines confidences, le camp d'Ama Baldé court de gros risques. «Luc n'est pas dans les dispositions de faire dans la folie. Le boss de Luc Nicolaï and Co n 'a que le pay- per-view comme source de re­venus. Peut-il prendre le risque de se focaliser sur le pay-per-view pour rentabiliser son investissement ?», nous explique notre interlocuteur, très au fait des pourparlers. «Tout le monde sait que le pay-per-view a ses limites. Les Sénégalais n'y sont pas' à 100%. C'est surtout au niveau de Id diaspora que ça rapporte et qu'il n'y a pas grands pro­blèmes. Donc, c'est toujours très difficile de s'en sortir dans un combat qui coûte quelques 200 millions FCFA ou plus. Si Luc Nicolaï paie à Mod'Lô 150 millions et 100 millions à Ama Baldé, ça fait 250 millions FCFA. S'il fait ça, il perd de l'argent, à moins que les spon­sors arrivent ou que le combat se tienne au stade Léopold Sédar avec ses 60.000 places», argue un technicien, qui maîtrise bien cette nou­velle trouvaille des promo­teurs, expérimentée depuis le 31 mars 2018, lors du duel Balla Gaye 2 / Gris Bordeaux.,
Abdoulaye DEMBÉLÉ
sunu lamb du 02/11/2019


 












Partager ce site

Facebook
Twitter