Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[ Actualité ] TAPHA TINE / BOY NIANG 2 FICELÉ PAR LEEWTOO Choc de titans en vue et les Réactions


Rédigé le Mardi 21 Juillet 2020 à 14:52 | Lu 513 fois | 0 commentaire(s)


Le promoteur Pape Thialis Faye, boss de Leewtoo Productions, a matérialisé, hier dimanche, le choc de titans entre Boy Niang 2 (Boy Niang) et Tapha Tine (Baol Mbollo).



Après avoir déserté l'arène lors des exercices sportifs 2017-2018 et 2018-2019, Pape Thialis Faye sera en nguimb en 2O20-2O21. Pour donner le signal de ce retour en force, le patron de Leewtoo Productions a tapé fort. Il est tombé d'accord avec Tapha Tine et Boy Niang 2, samedi, pour les opposer la saison à venir.
Pour matérialiser ce duel des Géants, Pape Thialis les a conviés, hier dimanche, dans les locaux de son site Leewtoo Tv, pour leur remettre leurs avances sur cachet en présence de leurs staffs.
Cette opposition ne sera pas une partie de plaisir. Tapha Tine est largué par ses pairs VIP, après sa défaite contre Ama Baldé en 2015. Même si le Géant de Baol Mbollo a réussi à se rectifier, il reste bloqué par les champions de sa génération. Pourtant, le fils de Réfane (Baol) a gagné son dernier combat organisé par le même Pape Thialis Faye, le 1er Janvier 2018, au stade Amadou Barry de Guédiawaye. Le poulain du coach Mbaye Gningue (Ndéwane) avait pris le meilleur sur Yékini Jr de Door Waar par une belle parade technique, un mboot (hanché) d'anthologie. De son côté, Boy Niang 2 avait dicté sa loi à Sa Thiès de l'école Double Less le 13 mars 2018. Une fructueuse sortie qui lui avait ouvert les portes de la cour des VIP. Mais, il a été bloqué par Lac 2 de l'écurie Walo, qui l'a terrassé le 13 juillet 2019 devant son grand public et aux portes de sa maison à l'arène nationale. Un revers que l'héritier de De Gaulle n'est pas près d'oublier.
Leewtoo Productions offre ainsi aux deux combattants une belle opportunité de siéger d'office dans la cour des VIP et de toiser le fauteuil de Modou Lô, actuel Roi des arènes. Alors, inutile de dire que ce combat sera plus qu'explosif.

Abdoulaye DEMBÉLÉ
Sunu Lamb n° 4347 du 20 juillet 2020
 
Réactions...
 
TAPHA TINE, LE GÉANT DE BAOL MBOLLO : «Sou khékhé ma daan ko, sou bëré ma daan ko»
«Boy Niang 2 est un champion discipliné, correct. Il est un frère. Nos chemins se sont croisés. Je salue et remercie mes parents de toute la zone du Baol. Je remercie ceux qui priaient pour que j'aie un combat et signer mon retour. Je remercie tout mon staff. Je vous dis tout de suite que j'ai une conviction sincère pour ce combat. Si Boy Niang 2 se bagarre, je le bats. Et s'il privilégie la lutte pure, je le terrasse. Sou khékhé ma daan ko, sou bëré ma daan ko».
 
BOY NIANG 2, THIAPATHIOLI DE L'ARÈNE : «Il y aura de la bagarre et de la lutte pure»
«Tout mon staff voulait ce combat, je le veux plus qu'eux. Que ça soit clair. Il n'y a pas eu de problème dans les négociations. Pape Thialis connaît ma valeur marchande. Le marché a été vite conclu. Je veux toujours porter le statut de challenger. Cela me permet de créer la surprise. Ça a toujours été le cas depuis mes débuts dans l'arène en 2010. Le jour J, il y aura de la bagarre et de la lutte pure et dure. Je félicite la structure Leewtoo Productions. Je lui souhaite une bonne réussite».
 
PAPE THIALIS FAYE, PATRON DE LEEWTOO : «On va organiser un tournoi plus les deux gros combats»
«Je n'avais pas coupé les ponts avec la lutte. Je suis dans la production audiovisuelle. Car je suis en partenariat avec beaucoup de producteurs de téléfilms. J'ai démarché des combats. Je voulais engager des lutteurs raisonnables. Ceux qui ont été contactés ont fait un peu dans la surenchère. J'étais obligé d'abandonner. Donc, je n'avais pas de problème de moyens. Pour le compte de la saison à venir, je vais organiser un tournoi de lutte avec frappe. On est en constants pourparlers avec les champions qui sont dans nos plans. On espère qu'on parviendra à les décrocher pour offrir aux amateurs un beau championnat. Ce tournoi doit faire 9 journées, en plus de ces deux combats (Tapha Tine / Boy Niang 2, Sa Thiès / Garga), ça nous fera un total de 9 journées de lutte».

Par Abdoulaye DEMBÉLÉ












Partager ce site


Facebook
Twitter