Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

Aziz Ndiaye : traître ou ami ?


Rédigé le Samedi 18 Mai 2013 à 17:21 | Lu 1581 commentaire(s)


La passe d’armes entre Tyson et Gaston, le Coran brandi par Yékini, le « ki kumuy waxal ? » de Luc Nicolaï et l’agacement de Aziz Ndiaye … Voilà des faits qui ont en commun de traduire les difficiles et complexes relations entre promoteurs et lutteurs.


Aziz Ndiaye : traître ou ami ?

Il est vrai que des lutteurs ont – ont eu - leur promoteur : Tyson avec Petit Mbaye, Eumeu Sène avec Gaston, Modou Xaragne avec Luc Nicolaï, etc. L’argumentaire politiquement correct voudrait qu’il s’agisse d’une volonté d’avoir dans son portefeuille un champion, afin de mieux négocier avec les sponsors. On peut y croire puisque le promoteur qui aurait l’exclusivité de l’organisation des  combats de Balla, Eumeu, Modou Lô, Tapha Tine, Zoss, Malick Niang, Gouye Gui, … a de fortes chances de signer les meilleures affiches de la saison et conséquemment de bénéficier de l’apport le plus important des sponsors. Que l’on ne s’y trompe pas cependant car, il y a naturellement d’autres enjeux.

La lutte est devenue un sport où la défaite se paie très cher (les adversaires vous évitent, le cachet baisse, la presse vous enterre). La volonté de la plupart des lutteurs est donc de croiser des adversaires  vaincus d’avance, parce que l’on a une plus grande technique et parce que le staff a verrouillé le volet mystique. Ce souhait est-il susceptible de trouver un écho chez un promoteur ? Si on peut le croire puisque Gaston affirmait avoir donné de l’argent (hors cachet) à Tapha Guèye, on veut par prudence se contenter de le soupçonner  au regard des père Luc, père Gaston ou autre père Aziz. Le promoteur gagne à ce que ceux qui lui ont cédé l’exclusivité de l’organisation de leurs combats alignent les succès. Alors peut-on le blâmer de les aider à choisir leurs adversaires ou de leur choisir les combats les moins risqués ? Dans tous les cas, le promoteur ne peut les contraindre à accepter un lutteur dont ils ne veulent pas. Et c’est peut-être là où le ver est dans le fruit. Quelle est la logique du combat Tapha Tine-Balla Gaye 2 ? Etait-il plus important d’éclaircir un vieux contentieux né il y a une dizaine d’années dans un mbapat que de clarifier qui de Balla ou Eumeu est le meilleur ?

A l’évidence c’est le choix de Balla qui a été respecté, mais pas sans calcul. Si le résultat de ce combat est attendu, c’est aussi parce qu’il pourrait être une marche vers le sommet. L’unanimité que Yékini avait fini d’acquérir comme roi des arènes, au bout d’une longue période d’invincibilité, Balla n’en a pas encore hérité. Les supporteurs de son bourreau Eumeu Sène et nombre d’observateurs voudraient cette revanche avant de le légitimer sur le trône. Aussi, dans son montage, le promoteur a imaginé un scénario catastrophe pour Tapha et pour Xaragne afin de tenir son final de rêve. Ne le cachons pas, le promoteur compte sur une finale Eumeu-Balla, mais a compris qu’un choc Tapha-Eumeu, une revanche Balla-ModLô ou même un combat ModLô-Tapha sont vendables. Alors Aziz soutient-il Balla pour battre Tapha ? Peut-être et ce serait de bonne guerre. Est-il l’ami de l’un et le traître pour l’autre ? Comme il l’a si bien dit, il a un combat plus important qu’il doit gagner : le profit. Il se bat pour vaincre, afin de ne pas finir comme certains de ses devanciers en prison ou dans un club de foot.

Alors Courage Ziz. Buur du mbok !






1.Posté par PAPA le 19/05/2013 23:41
Grande opportunité à saisir...

Vous voulez travailler seulement quelques heures sur internet et gagner des revenus illimités,alors visitez ce site vous ne le regretterez pas.Vous aurez la possibilité de poster des liens très rémunérateurs partout sur le web et d'être payé par le moyen de votre choix.
Alors qu'attendez vous.


Allez visiter ce site : http://visitors2cash.com/ref.php?refId=120719


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang