Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

Balboa : la leçon de Balla Gaye 2


Rédigé le Dimanche 1 Décembre 2013 à 11:51 | Lu 1987 commentaire(s)


Depuis que son combat contre Balla Gaye est agité, on assiste à une levée de boucliers de la part de nombreux sénégalais. D'anciens lutteurs, lutteurs, responsables d'écoles de luttes, amateurs et journalistes s'y opposent, avec les mêmes arguments d’irrespect de la logique de l'arène.


Balboa : la leçon de Balla Gaye 2
Cet argumentaire suppose donc qu'il y a bien une arène nationale et qu'elle est régie par une logique, qui même tacite fait l'unanimité. Si on veut bien le croire, alors il nous faudrait réduire l’arène nationale renvoie aux week end organisés par les promoteurs de lutte avec frappe, soit la partie la plus médiatisée et rentable de ce sport. Ce postulat exclut donc tout ce qui est équipe nationale, lutte féminine et autres formes pratiquées dans ce pays. On aura donc bien compris la vision étroite de ces défendeurs de la lutte qui (malgré eux ?) apportent une première réponse. En effet la seule logique qui prévaut à Demba Diop est celle du … promoteur,  nuancée toutefois par le choix du lutteur puisqu’aucun bailleur ne pourrait jamais ficeler des combats comme Balla-Sa Thies, Balla-Lac 2, ou Yekini-Malick Niang. Comme preuve, l’arène a déjà vu Bombardier vainqueur de Tyson affronter Ibou Ndaffa plutôt que Yékini et Balla Gaye 2 choisir Tapha Tine au lieu de Eumeu Sène. La logique étant donc celle du promoteur pourquoi Aziz Ndiaye ne pourrait pas opposer Balla à Rocky ? Rappelons à Mbaye Guèye le choqué, l’un des plus grands pourfendeurs de ce combat que son frangin et non moins successeur à la tigritude fassoise  Moustapha Gueye s’était organisé des combats contre Dame Soughère et Mbaye Samb, en toute liberté. 

Pour revenir à Rocky, personne ne conteste son envergure. Qui oserait d’ailleurs parler d’un manque de talent pour l’un des rares sénégalais à être champion du monde dans un sport individuel ? Alors, on sort l’argument de la spécificité de notre lutte et le seul obstacle serait le caractère exotique du challenger. Oui notre sport est tellement technique qu’il faut passer par les mbapat, intégrer une école de lutte, ramper dans l’arène pour devenir un grand champion. On peut donc croire que Konez ne ferait pas le poids. Seul bémol à cette excellence, un gars né en Espagne qui ne sait même pas danser le juup, s’amuse à laminer nos combattants entre deux compétitions. On rigolerait bien en le voyant contre Papa Sow, ce cher Juan. Voilà en fait la réalité : ce sport est banal. Nos lutteurs les plus titrés ont des drapeaux locaux, les rares à avoir détenu un titre africain ne sont pas souvent reconnus dans la lutte avec frappe. Qu’est ce que Balla, Lac 2, ModLô, Gris, Tapha Tine, Papa Sow, Sa Thiès, … ont gagné au niveau international ? Voilà en fait la réalité : ce sport est banal si bien que les rares a avoir détenu un titre africain ne sont pas souvent reconnus dans la lutte avec frappe. C’est aussi pour cela que le discours des pourfendeurs de ec combat est bizarrement nuancé. Tous soulignent que Balboa peut gagner et surtout s’inquiète de l’avenir du titre. 

En clair, notre pays simplement peur que notre titre de roi des arènes – il n’est pas reconnu par le CNG – soit conquis par un inconnu de Demba Diop. Tout le monde s’arcboute sur le mérite de Balla qui a terrassé 20 adversaires locaux dont les plus glorieux ont été vilipendés par lui-même pour leurs âges ou leurs carences. Balla disait de Tyson qu’il n’a battu que des vieux, de Yékini qu’il s’est forgé un palmarès sur les mêmes lutteurs en étant incapable de battre un Tapha Gueye au crépuscule de sa carrière et que lui même battra 3 ans plus tard alors qu’il avait … 44 ans. Si on sait que Tapha Tine est le plus nul et que Modou ne fait pas le poids au sens littéral du terme alors on comprend aisément toute cette peur. Dans ce concert d’angoisse et de pleurnicheries, c’est Balla lui-même qui donne une raison de croire au lutteur sénégalais. Seul contre tous, il défend son combat et veut se mesurer à celui qui a un palmarès deux fois plus éloquent que le sien. Il veut prouver que notre sport est crédible et que lui est un champion, qu’il n’a pas peur. Oui Balla, respect ! 

Ce comportement forge l’admiration en dehors de nos frontières car Balla ne peut continuer à te laisser guider par les intérêts de quelques vieux aigris dont le seul voyage en avion à été un aller-retour à la Mecque payé par un responsable politique. Il doit porter la discipline plus haut que ne l’ont fait Pakala, Tyson ou Yékini. Tu dois l’ouvrir au monde et ouvrir aux lutteurs des opportunités sportives et économiques plus alléchantes. Balla doit même se préparer pour les prochains JO, comme son père l’avait fait avant lui. A ceux qui n’ont rien compris parce que leur source d’information est le micro central du stade Demba Diop, Balla a tourné le dos montrant qu'il n’a pas peur de nouvelles expériences, d'adversaires plus expérimentés, plus reconnus et que l'avenir de lutte n'est plus aux boeuf et sac de riz. Alors bonne chance Balla.




1.Posté par ba le 05/12/2013 12:30
bonjour j'ai comme l'impression que vous faites tout pour nous convaincre que Rocky Balboa doit etre un adversaire de taille pour Balla Gaye2. Desolé mais Juan lutte mieux que lui et à plus de titre que lui. Juan a fait ses preuves et contiinue de grimper et Rocky ne doit pas etre une exeption à la regle. Juan a beacoup de titres et c'est vous meme qui montrez vos videos dans beacoup de pays avec ses exploits plus que Rocky meme. Moi Rocky personnellement ça ne fait pas longtemps que je l'ai connu surtout à cause du bruit du soi disant combat contre Balla Gaye2. Donc n'oubliez pas que c'est la lutte avec frappe mais pas "la frappe avec lutte" c'est de lutte et quand on parle de lutte on parle des drapeaux et des mbapatts. Moi je verrai bien un Balboa-Jordan ou Balboa-Forza.. Balla Gaye -Balboa peut etre un combat d'exhibition en europe mais pas pour remettre en jeu le titre de roi des arenes!!!! -------------

2.Posté par Mbaye Jaques le 05/12/2013 17:33
Titre de Roi des arènes, Balboa dit qu'il n'en veut ^as !!

3.Posté par Mously Diagne le 06/12/2013 09:11
Bravo, bel argumentaire.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang





Facebook
Twitter