Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

CNG : enjeux d'une fin de saison tendue


Rédigé le Samedi 13 Juillet 2013 à 09:01 | Lu 900 commentaire(s)


Cette année, ces dernières semaines plus exactement, deux promoteurs se font la guerre : Aziz Ndiaye et Gaston Mbengue. Si on comprend facilement les ambitions personnelles derrière ce combat. L’expression de cette rivalité à travers Eumeu Sène montre qu'elle cache d'autres enjeux, notamment pour l'instance dirigeante.


CNG : enjeux d'une fin de saison tendue

Le lutteur ne constitue pas une acquisition ou un produit mais un prestataire. L'amalgame est récurrent car on a vu un promoteur se plaindre auprès du CNG qu’un lutteur jouait aux navétanes, mettant en risque son intégrité physique (Zarco de l'écurie Grand Yoff). La logique de préserver son intégrité physique voudrait alors que le lutteur ne s'entraîne plus après sa signature (blessures de Tyson, Eumeu), qu’il ne court pas avant le choc (Baboye) voire ne vive pas avec son épouse (Tapha Guèye) qui pourrait le blesser. L’engagement contractuel du lutteur ne concerne que la prestation à travers un combat de lutte et sa promotion, aussi le CNG qui est garant de l’exécution du contrat doit s’auto-saisir et, au regard de ses textes, proposer les solutions aux parties et surtout arbitrer. Il est important qu’il y ait une autorité dans cette discipline où on constate de nouvelles dérives de la part des promoteurs. Le film de Bercy entre Juan--Boy Naar avec comme acteur principal Tapha Guèye, les négociations avec Gaston pour libérer Eumeu Sène, et la plainte contre ce dernier de Luc montrent que des promoteurs signent des lutteurs pour les prendre en otages et parfois négocier au prix fort la cession de leur combat.. Le CNG peut-il continuer à sanctionner les dérives des lutteurs, tout en ignorant royalement celles des promoteurs qui sont aussi ses licenciés ?


Les cachets convenus avec les lutteurs Eumeu et Mod'Lô concernent un combat pour la saison 2013 et les lutteurs, notamment Mod'Lô ont investi pour leur préparation. Aziz en décidant de l’organiser pour mars 2014, soit neuf mois plus tard que la date initialement homologuée, sans concertation avec les lutteurs les obligent à assumer 9 mois supplémentaires de préparation à leur charge. Modou Lô peut-il raisonnablement accepter cela ? Combien coûtera cette nouvelle préparation ? Pourquoi le promoteur ne devrait-il pas contribuer, voire prendre en charge ce surcoût vu qu’il a unilatéralement décidé ? Quel rôle le CNG doit-il jouer, en tant que garant de l’exécution de la lutte et autorité sur les deux parties ?

Si Aziz brandit ouvertement la menace de bloquer Eumeu, c’est qu’il veut organiser le combat contre Balla Gaye 2, choc qui sans nul doute serait l’affiche phare du prochain exercice. Il y a un mais car Eumeu n’a pas encore battu Mod'Lô et que Balla ne veut pas du second, ce qui l’oblige à un seul final. Dans tous les cas, Eumeu et son entourage semblent privilégier un combat contre Yékini, qui en cas de victoire, le fonderait à contester plus légitimement Balla comme roi des arènes et surtout à se faire un gros cachet pour l’affronter. Le plus surprenant, c’est que derrière ce combat, il y a le désert. Gris va croiser Tyson, ce qui est sans grand enjeu pour la royauté, Tieck et Abdou Diouf ont un statut d’aspirant VIP tout comme Gouye Gui, Papa Sow et Zoss qui sont bloqués parce qu’on leur refuse l’entrée chez les ténors. Les VIP restent les mêmes et semblent bloquer tout accès à leur cercle, ce qui augmente leur valeur marchande, mais n’ouvre pas de perspectives à la lutte. Peut-on se contenter d’imaginer la lutte à court terme, lorsqu’on en est la structure dirigeante ? A défaut d’organiser les VIP, ne faudrait-il pas commencer à organiser les catégories inférieures ? Le CNG ne devrait-il pas s’entourer des compétences de l’Etat (administrateurs, planificateurs, juristes …) lors de son prochain séminaire pour développer une stratégie de la lutte à l’horizon 2020 ?



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang





Facebook
Twitter