Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[Contribution] Problème de nombril saillant (hernie ombilicale), le CNG a-t-il raison d'imposer une intervention chirurgicale ?


Rédigé le Vendredi 18 Avril 2014 à 03:18 | Lu 3905 commentaire(s)


Pour ceux qui n'ont pas tout suivi, dernièrement le CNG a interdit de lutte certains lutteurs comme Pape Sène ou encore Bébé Saloum et leur a recommandé d'aller se faire opérer pour un problème de nombril. Un amateur pose dans les questions suivantes :


[Contribution] Problème de nombril saillant (hernie ombilicale), le CNG a-t-il raison d'imposer une intervention chirurgicale ?
Amateur : Je voudrais que nous fassions un débat positif sur ce problème qui affecte certains lutteurs qui est le nombril saillant. Est-il normal que des lutteurs qui ont exercé avec ça soient sanctionnés ?
Vue que ces lutteurs n´ont jamais eu de problème á ce propos est il normal qu´on leurs impose une opération ?

Pour rappel, voici l'article sur le problème de nombril de Pape Sène : 

***************************************************************************************************************************************

COMBAT CONTRE DIAM TERRY ANNULÉ  24/03/2014

L'examen médical décèle une anomalie du nombril de Pape Sène. Le gala de lutte du 30 mars se fera sans Pape Sène. Le certificat médical de renouvellement de la licence révèle une anomalie du nombril de ce lutteur. Il doit subir une opération pour revenir dans l'arène. Une indisponibilité médicale qui annule de facto ce combat. 
***************************************************************************************************************************************

Combat contre Sa Cadior 2, Bébé Saloum veut lutter avant de se faire opérer, le CNG s'y oppose 01/04/2014

Bébé Saloum brandit une dérogation, le CNG dit le contraire. Après le feuilleton Pape Sène, en voilà un autre. Bébé Saloum chez qui on a décelé une hernie ombilicale atteste qu'il a une autorisation à titre exceptionnelle pour disputer le combat du 1er mai avant de se faire opérer. Le CNG oppose un niet catégorique. Pour Thierno Kâ, chargé de la communication du CNG, Bébé Saloum « n'a pas de licence. Comment donc ce combat peut-il avoir lieu », s'interroge-t-il, avant de poursuivre : « les membres de la commission médicale sont clairs. Un lutteur qui a une hernie ombilicale ne peut pas lutter. Il n'a aucune dérogation ». 
***************************************************************************************************************************************
 
A vrai dire, nous ne savons pas vraiment les raisons médicales qui poussent le CNG à "imposer" une opération (ou des soins), ou à interdire les lutteurs de combats, mais peut-être que certains amateurs pourront-ils nous éclairer? Le débat est ouvert, avis aux connaisseurs.




[Contribution] Problème de nombril saillant (hernie ombilicale), le CNG a-t-il raison d'imposer une intervention chirurgicale ?

[Contribution] Problème de nombril saillant (hernie ombilicale), le CNG a-t-il raison d'imposer une intervention chirurgicale ?




1.Posté par Muhammad le 19/04/2014 00:02
Si c'est avéré que c'est un danger pour le lutteur de lutter avec une anomalie du nombril , le CNG a raison d'imposer une intervention chirurgicale . C'est une preuve de bienveillance .






Les plus consultés




Partager ce site


Facebook
Twitter