Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


DANS LE CADRE DE SON PROGRAMME BG2 AGROBUSINESS Balla Gaye 2 bénéficie de 690 hectares de terres


Rédigé le Jeudi 2 Octobre 2014 à 17:39 | Lu 646 commentaire(s)



DANS LE CADRE DE SON PROGRAMME BG2 AGROBUSINESS Balla Gaye 2 bénéficie de 690 hectares de terres
Balla Gaye 2 a obtenu un don de 690 hectares de terres en Casamance dans le cadre de son projet intitulé « BG2 Agrobusiness». Les autorités locales des départements de Vélingara et Sédhiou ont réajusté leurs terres pour lui céder quelques hectares exploitables.

Les élus locaux de la Casamance ont répondu favorablement à la demande du fils de Double Less qui a décidé de se lancer dans l'agrobusiness avec un budget de 650 millions de FCFA. Il a, en effet, obtenu deux parcelles à usage d'habitation à Vélingara et à Saré Coly. Le Lion de Guédiawaye a eu 100 ha à Bonconto, 300 à Paroumba, 200 à Parkour, 50 à Anambé, soit au total 650 hectares. «Dans le domaine agricole qui se trouve du côté de Sédhiou, il a obtenu 20 hectares à Koussy, 20 autres à Diendé. Ces hec­tares sont donnés pour la phase pilote par les autorités locales du DAC (Domaine agricole communautaire)», rappelle Moustapha Goudiaby, chargé de communication de la Caravane. En gros donc, Balla Gaye 2 a obtenu 690 hectares. Le passage de la 5ème édition de la Caravane de la paix et du développement en Casamance dans la zone Sefa, le mercredi 23 septembre dernier, a été marqué par la visite des périmètres de maïs du domaine agricole communautaire (DAC) du PRODAC. Un programme initié par le président de la République, Macky Sall, pour la création d'emplois chez les jeunes avec comme but d'arriver à une autosuffisance alimentaire, a précisé M. Goudiaby.
 
Des terres aux supporters et lutteurs
Moustapha Goudiaby soutient que «le DAC de Sera ambitionne de mener des activités agricoles, d'élevage, de pisciculture et de transformation de produits, qui sont sources d'emplois pour les jeunes de la région naturelle de la Casamance en particulier, et du Sénégal en général». Au-delà de ces activités, le PRODAC (Programme des domaines agricoles communautaires) envisage d'accompagner le développement de la localité de Sefa à travers l'électrification rurale,  l'approvisionnement en  eau, la construction des pistes de production et la santé. Ainsi, relève Goudiaby, «après avoir pris connaissance de l'intérêt et des enjeux du PRODAC, la Caravane agricole de Balla Gaye 2 envisage de  s'investir dans l'agriculture dans le DAC de Sefa pour créer des emplois aussi bien pour les membres du fan club Balla Gaye 2 de la Casamance que pour les jeunes lutteurs». Balla Gaye 2 compte ainsi apporter sa contribution à l'épineux problème d'emplois. Et dans sa communication, le Lion de Guédiawaye a fait appel aux ténors de l'arène à faire comme lui, c'est-à-dire parrainer des jeunes dans les DAC afin qu'ils trouvent   des   emplois. Les conseillers de Balla Gaye 2 ont accepté gracieusement l'offre du DAC qui a mis à la disposition de leur lutteur les quarante ha (40 ha) de terres à exploiter dans la commune de Diendé et de Koussy. «La Caravane se dit engagée à consolider ce partenariat dans les jours à venir en se rapprochant des responsables locaux   pour   les modalités pratiques», nous confie Moustapha Goudiaby
Abdoulaye DEMBÉLÉ
Source : Sunu Lamb n°2618 du 2 octobre 2014
 
 






Facebook
Twitter