Menu

DR ALIOUNE SARR, PRÉSIDENT DU CNG « J'ai reçu pressions et menaces après la sanction contre Lac 2 »


Rédigé le Mercredi 5 Septembre 2018 à 10:52 commentaire(s)



DR ALIOUNE SARR, PRÉSIDENT DU CNG « J'ai reçu pressions et menaces après la sanction contre Lac 2 »
Le président du CNG est parti voir Lac Guiers 2 et Gris Bordeaux. Alioune Sarr a fait cette révélation dans l'émission Dën Kumpa de la RTS. Le patron de la lutte a abordé beaucoup de sujets de la lutte.

Entrevue avec Lac 2 et Gris Bordeaux
Les lutteurs Lac Guiers 2 et Gris Bordeaux avaient violemment attaqué le président du CNG, Dr Alioune Sarr. Lac 2 avait attaqué Alioune Sarr, parce que le CNG avait défalqué de son reliquat plus de 7 millions FCFA. C'était à la suite de son dernier combat perdu par décision arbitrale face à Modou Lô, le 28 janvier 2018. Et Gris Bordeaux, lui, justifie son geste par son désir de voir Alioune Sarr quitter la tête du CNG. Mais malgré les attaques de ces deux ténors, le président du CNG s'est déplacé pour aller présenter ses condoléances à Lac 2 lorsqu'il avait perdu sa mère. Pour ce qui concerne Gris Bordeaux, Dr Alioune Sarr est allé lui rendre visite à l'hôpital depuis qu'il a été électrisé chez lui à Petit Mbao. «Je suis parti à l'hôpital où Gris Bordeaux était hospitalisé pour le voir. On a discuté plus d'une heure de temps à la suite de son accident. Moi, je n'ai pas de problème pour le voir. C'est plutôt lui qui avait tenu des propos me concernant. C'est lui qui devrait avoir des regrets», a soutenu M. Sarr.
 
L'amalgame sur le nombre exact de lutteurs en frappe
Durant l'entretien, Alioune Sarr a également indiqué que le nombre des lutteurs qui ont leur licence au niveau du CNG et qui pratiquent la lutte avec frappe n'atteint pas mille (1000) lutteurs. En effet, selon lui, le nombre de lutteurs qui s'activent dans la lutte avec frappe tourne autour de neuf cent quatre-vingt-seize (996). Il ajoute que les huit mille (8 000) licenciés dont on parle n'existent pas réellement. Mais il justifie quand même par le fait que les licences sont numérotées chaque année et qu'on ne recommence pas par le numéro 1 lors de la nouvelle saison. Mais plutôt qu'il continue le numérotage à partir du dernier numéro enregistré durant la saison précédente.
 
Menace de mort et sanction contre Lac 2
Alioune Sarr invite les acteurs à un bon entretien de l'arène nationale. Il a également soutenu dans l'émission qu'il a été menacé de mort et qu'il a eu des pressions d'hommes politiques. «J'ai reçu des menaces de mort et des pressions de la part d'hommes politiques à la suite de la sanction de Lac Guiers 2. Mais je leur ai répondu que c'est lui qui a tort et c'est à lui de s'excuser. Il est venu s'excuser. C'est pourquoi on a levé sa sanction», a-t-il révélé.
 
Son avenir à la tête du CNG
Alioune Sarr ne compte pas démissionner et continuera à répondre présent sans aucun regret à chaque fois que le pays aura besoin lui. «Tant que mon pays a besoin de moi quelque part, je répondrai présent dignement. Je n'ai jamais regretté un geste que j'ai pu faire dans ma vie. Parce que je pèse le pour et le contre avant de faire quoi que ce soit», a-t-il avoué.
Assane Walo GUÈYE
(Stagiaire)
Sunu Lamb n° 3788 du 04 septembre 2018





Dans la même rubrique :
< >





LA REVENGE : ACTE 2

Balla Gaye 2/Modou Lô

 

             

 



L'actu de la lutte






Sans titre 7
Sans titre 6
Sans titre 3
Sans titre 2
Sans titre 3
Sans titre 2




Les dernières infos, les vidéos, les photos, les prochains combats, tout ce que vous devez savoir sur la lutte sénégalaise.