Diffusion tardive des combats d'hier : les choix de la RTS discutables.


Rédigé le Lundi 3 Octobre 2011 à 14:24 commentaire(s)


Tous les amateurs de lutte ont été frustrés de ne pas voir les combats en direct hier, en raison bien sûr de la finale de basket que nos lionnes ont perdue, mais aussi des choix de la RTS qui sont plus que discutables.


Diffusion tardive des combats d'hier : les choix de la RTS discutables.
S’il y a bien une chose que l’on ne pouvait prévoir il y a quelques mois lors de la signature et programmation des combats d’hier, c’est le télescopage avec la finale du basket féminin.

Cependant, ce que les téléspectateurs n’arrivent pas à comprendre c’est pourquoi juste après le basket, l’antenne n’a pas été donnée à Malick Thiandoum au stade pour ainsi avoir un léger différé dans le pire des cas.

Que la RTS ait proposé le journal après le basket, on peut aussi le comprendre mais vu l’importance de l’évènement (1ère journée de lutte de la saison 2011/2012), ils auraient pu écourter le journal et développer lors de la dernière édition du soir. Cela aurait évité aux nombreux téléspectateurs  et amateurs de lutte de veiller tard pour les plus courageux, ou d’attendre Caxabal (l’émission de lutte du lundi) pour voir les combats.

Un télescopage semblable s’est déjà produit il y a quelques mois, (finale de basket à Marius Ndiaye et combat Tapha Tine/Elton) et la 2STV avait bien géré les 2 évènements.
Faire une entorse au règlement ne peut pas faire de mal à la « Chaîne Leader », comme ils tiennent à le rappeler souvent. Pour les prochains évènements nous espérons que les millions d’amateurs de lutte n’auront pas à veiller tard. Il y a 3 choses qui font la lutte : les lutteurs et acteurs de la lutte (promoteurs, CNG…), les partenaires (médias et sponsors) et les téléspectateurs.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang







L'actu de la lutte






Sans titre 14
Sans titre 13
Sans titre 4
Sans titre 3
Sans titre 29
Sans titre 28