Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


INCRIMINE DANS LA VIOLENCE ELECTORALE À LA MÉDINA Gris 2 préfère ne pas faire de commentaire


Rédigé le Mercredi 25 Juin 2014 à 01:53 | Lu 921 commentaire(s)



INCRIMINE DANS LA VIOLENCE ELECTORALE À LA MÉDINA Gris 2 préfère ne pas faire de commentaire
 
 
Après l'annonce de la suspension d'un an prononcé à son encontre par le CNG pour agression sur le coach d'Auguste Sène, Gris 2 est accusé par les partisans du maire sortant de la Médina, Bamba Fall, d'avoir attaqué leur cortège.
 
Les choses se corsent pour le pensionnaire de l'écurie Fass. Le jeune frère de Gris Bordeaux est cité dans une bataille rangée contre les partisans du candidat à la mairie de la Médina, Bamba Fall. Ces derniers ont indiqué dans l'édition de 12 heures d'hier de la radio Futurs Médias avoir reconnu formellement Gris 2 attaquer le cortège du maire sortant de ladite commune. Ils indiquent même que le lutteur aurait recruté des nervis pour tabasser les militants de la coalition Taxawu Dakar de Khalifa Sall, représentée à la Médina par Bamba Fall. Les noms de Gris 2 et de Paco Jackson sont cités dans cette affaire de violence. Joint par téléphone hier, Gris 2 s'est refusé à tout commentaire. La semaine dernière, le frère du troisième Tigre de Fass a été suspendu par le CNG pour avoir agressé l'entraîneur d'Auguste Sène, le 18 mai dernier au stadium Iba Mar Diop. Une suspension qui n'est pas sans conséquence sur sa prochaine saison que tente d'atténuer l'équipe dirigeante de l'écurie Fass, en explorant les voies et moyens pour faire appel ou demander la clémence du CNG. Cette accusation risque de leur compliquer ta tâche.
 
Boubacar NIANG
Source : Sunu Lamb n° 2534 du 24 juin 2014
 







Les plus consultés




Partager ce site


Facebook
Twitter