Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

JUAN RENOUVELLE SA LICENCE ET DÉFIE


Rédigé le Mardi 25 Octobre 2016 à 13:48 | Lu 941 commentaire(s)


Dans nos murs hier en début d'après-midi, le lutteur d'origine espagnole Juan, a informé avoir renouvelé sa licence et ciblé de potentiels adversaires pour son retour dans l'arène qu'il veut lors de la saison 2016-2017.


JUAN RENOUVELLE SA LICENCE ET DÉFIE
«Je veux Forza, Abdou Diouf ou Jordan»
 
N'eût été son combat avorté en 2013 et une blessure au genou qui l'a écarté des enceintes depuis plusieurs saisons, aujourd'hui on compterait peut-être le lutteur espagnol parmi les plus en vue dans l'arène sénégalaise. Juan, dont la première sortie au Sénégal était un combat d'exhibition face à Khadim Ndiaye 2, avait commencé à se faire un nom après ses victoires devant Mbaye Sène, Pape Cargo, Keur Diène et Cobra. Mais, après avoir battu très facilement ce pensionnaire de Pikine Mbollo, le 9 mars 2013, il était coopté par Badiane productions pour affronter Boy Nar, le 8 Juin 2013 à Paris-Bercy. Malheureusement pour lui, ce combat n'aura jamais lieu, le promoteur Tapha Guèye, patron de Tiger production, ayant eu à faire le déplacement dans la capitale française pour opposer son veto, considérant que le lutteur espagnol était sous contrat avec lui et ne pouvait donc lutter pour le compte d'un autre promoteur sans son aval. Le lutteur est fortement affecté par cet échec cuisant qui fut un coup dur pour son moral et son état psychologique. Pis, il contracta une maladie qui l'éloigna des terrains depuis lors.
Mais tout semble redevenir normal pour le lutteur espagnol qui veut lutter en 2016-2017. De passage à Sunu Lamb hier dans l'après-midi, Juan se dit prêt à renouer le nguimb. «Actuellement, mes soucis de santé sont derrière moi. Mon genou est totalement rétabli. Je reviens comme ça du CNG où j'ai renouvelé ma licence. Je dois livrer un combat en MMA aux USA en décembre. Mais, entre janvier, février et mars 2017, je veux véritablement lutter au Sénégal. Comme adversaires, je pense à Forza, Abdou Diouf ou Jordan. Ce sont des combats logiques à mon avis même si ces derniers ne sont pas mes seuls potentiels adversaires», a dit celui qui jure fidélité à l'école de lutte Balla Gaye.
                                                                                                                                          Abou NDOUR
Sunu Lamb n° 3234 du 25 octobre 2016