LES AVANTAGES DU TITRE DE ROI DES ARÈNES. Pourquoi les lutteurs se tuent pour la couronne ?


Rédigé le Mercredi 6 Juin 2012 à 09:50 commentaire(s)



LES AVANTAGES DU TITRE DE ROI DES ARÈNES. Pourquoi les lutteurs se tuent pour la couronne ?
Les raisons pour lesquelles les lutteurs sénégalais se tuent pour la couronne de Roi des arènes ont été jusque-là inexplorées. Cependant, on peut remarquer qu’avec ce titre, plusieurs opportunités leur ont été offertes. Si Tyson et Balla Gaye 2 ont été respectivement reçus par les Chefs d’Etat américain et gambien, Yékini, quant à lui, a été le chouchou de la chaîne de télévision Canal Horizons.
 
Le titre de “Roi” des arènes a été source d’une grande polémique après que Balla Gaye 2 a infligé à Yakhya Diop Yékini sa première défaite en seize ans de règne sans partage. Au soir du 22 avril 2012, le titre est revenu, de facto, au Lion de Guédiawaye qui venait ainsi de transférer la capitale de l’arène dans la banlieue dakaroise.
Cependant, Eumeu Sène, le Tyshinger a déclaré sous tous les toits que la couronne ne peut pas, en quittant Bassoul, atterrir à Guédiawaye sans passer par Pikine, alors que c’est lui qui avait pris le dessus sur Balla Gaye 2 lors de leur confrontation. Cette querelle de positionnement par rapport au titre laisse penser qu’il existe des avantages qui ne disent pas leurs noms dans le fait d’être Roi des arènes. Et cela a commencé depuis Mouhamed Ndao Tyson lorsqu’il avait détrôné Manga 2.
 
Tyson reçu en audience par le Président Clinton
Quand Tyson a été au sommet de son art, il a fait rêver plus d’un jeune. Arborant les couleurs du drapeau des Etats-Unis, Tyson a dirigé l’arène à sa guise, avec un nouveau style qui avait fini par faire le tour du monde. Son concept de “Génération Boul Faalé” a été transformé en label qui faisait courir les sponsors et booster les publicités en ce temps-là. Plusieurs grandes entreprises nationales ont loué les services de Mouhamed Ndao Tyson dont le seul coup d’œil passé à travers le trou d’une sandale, en guise de pratique mystique, pouvait vendre une affiche de lutte. Au sommet de son art, Tyson aura son nom inscrit sur la fameuse liste des audiences des personnalités à recevoir par le Président américain Bill Clinton. Ensuite, c’est la fille de son homonyme américain, le boxeur Mike Tyson, qui effectue le déplacement depuis le pays de l’Oncle Sam pour venir suivre un combat de lutte que l’enfant de Ndangane a remporté haut la main. Mouhamed Ndao Tyson n’était plus un produit du Sénégal uniquement. Ses performances lui ont ouvert les portes d’une “américanisation” qui avait donné naissance à des envies et des jalousies cachées chez d’autres anciens ou jeunes talents en herbe. Pour couronner le tout, de par ses performances, son écurie a pu bénéficier d’un octroi de visa collectif par l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal. Avec sa personnalité, Tyson a incarné l’autorité du lutteur “instruit”, ce qui s’est reflété même à travers sa communication.
 
Yakhya Diop Yékini, le chouchou de Canal Horizons
L’enfant de Bassoul a lui aussi eu à bénéficier des privilèges de la couronne de l’arène qu’il a prise chez Bombardier, le Roi le plus impopulaire de la génération 2000. Bombardier a été le tombeur de Tyson. Lorsque Yékini a battu Bombardier et a été déclaré Roi, il a jalousement gardé son autorité allant jusqu’à “exiger des visas pour fouler le sol de Bassoul pendant les préparatifs de combat” comme disait Tyson.
Le règne de Yékini sera marqué par son titre d’ambassadeur de la paix dans la crise casamançaise. En Roi des arènes, il effectuera le déplacement dans la région sud du Sénégal où il a rencontré Abbé Diamacoune Senghor pour lui remettre le drapeau de la paix.
En plus, Yékini a été un Roi très chouchouté par les médias, surtout à l’international. D’ailleurs, il a tourné un reportage très vivant avec la chaîne Canal Horizons : “Yékini, Empereur des arènes”. Un court métrage à travers lequel, de la préparation jusqu’au soir d’une victoire éclatante face à ce même Bombardier qui venait prendre sa revanche. Avec ce film documentaire, l’enfant de Bassoul venait de transporter la lutte hors des frontières du Sénégal, même si avant cela,Yékini a été champion d’Afrique et l’un des rares lutteurs, avec Double Less et aujourd’hui Malal Ndiaye, à fouler les tapis des Jeux Olympiques.
Son charisme a aussi marqué le milieu de l’arène car, il a toujours essayé de parfaire son discours pour finalement asseoir une notoriété, à imposer le respect chez les autres acteurs de la lutte.
 
Balla Gaye 2, la star née
De tous les lutteurs qui ont porté la couronne du Roi des arènes, Balla Gaye 2 est le plus en vue dans la peau de star, et cela avant même qu’il ne remporte son duel face à Yékini. En bon présage, lorsqu’il annonçait sa victoire en “10 secondes” face à Yékini, c’était au sortir d’une audience au Palais de la République, avec le Président Abdoulaye Wade. Balla Gaye 2 était déjà dans la peau de l’autorité suprême de l’arène. Tout comme Yékini, Balla Gaye 2 s’est aussi investi dans le combat pour le retour de la paix en Casamance en y effectuant une longue tournée au cours de laquelle il a même rencontré les rebelles du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). Toujours dans ce cadre, et à l’image de Tyson, Balla Gaye 2 a été invité par le Président gambien Yahya Jammeh, après sa victoire devant Yékini alors qu’il venait juste d’être couronné.
En ce qui concerne le cinéma aussi, le Lion de Guédiawaye a joué dans des séries télévisées avec des comédiens tels que Perr Bou Khar. Aussi, sa notoriété a atteint un niveau tel qu’il est le chouchou des annonceurs.
Tous ces actes posés par des lutteurs ont été possibles par les avantages qu’a pu leur offrir le titre de Roi des arènes. Cependant, d’autres lutteurs interviennent dans d’autres domaines afin de participer à leur manière, et selon leur position, au développement social du Sénégal. Mais il faut noter qu’il leur reste encore beaucoup de chemin à faire dans ces domaines en tant que leaders d’opinion.
Par El Hadj Cheikh Anta Seck
Source : La Tribune n°1720 du 05 juin 2012 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang







L'actu de la lutte






Sans titre 14
Sans titre 13
Sans titre 4
Sans titre 3
Sans titre 29
Sans titre 28