MARABOUTS DU CAMP DE BALLA GAYE 2 “Yékini se dérobe tout le temps”


Rédigé le Samedi 14 Avril 2012 à 21:18 commentaire(s)


Durant toute la journée, il est vulnérable et préhensible. Mais à partir de 17 heures, nous ne pouvons plus rien savoir de lui, et ce, jusqu’au petit matin”, c’est l’aveu de deux marabouts qui auraient été une fois contactés par le camp de Balla Gaye 2 dans le cadre de sa préparation mystique en vue de son combat contre Yahya Diop. Yékini serait un véritable casse-tête pour ces détenteurs de sciences occultes qui auraient décliné toute offre de travailler pour cette joute du 22 avril.


MARABOUTS DU CAMP DE BALLA GAYE 2 “Yékini se dérobe tout le temps”
Yékini serait-il invulnérable aux missiles et autres attaques mystiques de son adversaire ? Tout porte à le croire selon ces aveux de trois marabouts. Ces derniers ont quasi avoué qu’ils ne pouvaient pas “capturer” l’enfant de Bassoul. À chacune de leur tentative d’atteindre Yahya Diop, Yékini se dérobe sans cesse.

Durant toute la journée, et ce,  jusqu’en plein milieu de journée, l’on peut être en mesure de le voir au cours d’incantations, de lui lancer un sort. Mais à chaque fois que takussan jot (17 heures sonnées), Yékini se dérobe tout le temps. Et, il n’est alors plus possible de savoir ou d’entrevoir quelque chose de lui. C’est très difficile de l’atteindre dans ce cas. Ce gars est introuvable à partir de takussan. Durant la journée, il est vulnérable et préhensible, mais à partir de 17 heures, nous ne pouvons plus rien savoir de lui, et ce, jusqu’au petit matin”, a avoué ce marabout habitant dans une localité de la région de Thiès.

Et l’autre, un jeune marabout de la région de Fatick de confesser à son tour, et dans la même veine que : “Ce que je peux vous dire, c’est que toutes les fois où j’ai tenté au cours de la nuit d’en savoir un peu sur les affaires de Yékini, je me retrouve dans le noir, je ne vois rien. Aucune information ne filtre de lui. Parfois, les trucs qu’on lui fait peuvent marcher et peut-être même l’atteindre durant quelques moments au cours de la journée, mais, hélas, cela ne dure pas”.

 
À huit jours de cette rencontre qui défraie actuellement la chronique, ces aveux de ces deux marabouts nous édifient un peu sur l’importance du mystique dans ce combat Balla Gaye 2 / Yékini où tout semble se jouer sur cet aspect.
Rokhaya THIAM
Source : Sunu Lamb n°1877 du 14 avril 2012


Tags : yekini




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Mars 2017 - 11:57 Gouy Gui vs Boye Niang







L'actu de la lutte






Sans titre 14
Sans titre 13
Sans titre 4
Sans titre 3
Sans titre 29
Sans titre 28




Les dernières infos, les vidéos, les photos, les prochains combats, tout ce que vous devez savoir sur la lutte sénégalaise.