Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


QUAND LES MUSCLES FONDENT AVEC LE TEMPS Comment éviter la sarcopénie


Rédigé le Dimanche 11 Mai 2014 à 02:36 | Lu 2306 commentaire(s)


La sarcopénie peut être définie comme une diminution de la masse, de la force et de la fonction des muscles liée à l'âge, mais que certains facteurs peuvent accélérer.



Au cours du vieillissement, notre masse musculaire diminue progressivement. On estime qu'entre 20 et 80 ans, nous perdons la moitié de nos muscles. Mais outre le vieillissement, certains facteurs peuvent contribuer à cette fonte musculaire, particulièrement à partir d'un certain âge.
 
Ces facteurs qui favorisent la perte du volume des muscles sont essentiellement : la sédentarité, les maladies, dont les troubles nutritionnels, les carences en hormones anabolisantes. On parle de sarcopénie lorsque ces trois types de facteurs sont présents (vieillissement, manque d'activités physiques, maladies). Il ne faut pas négliger les pertes de masse musculaire puisqu'il y a un fort rapport entre la masse de muscle et la force.
 
La sarcopénie commence dès l’âge de 25 ans et accélère sensiblement après 40 ans. Chez les personnes physiquement inactives, il y a une perte d'environ 0.5% de la masse de muscle chaque année entre l'âge 25 et 60 ans, et un déclin parallèle dans la force musculaire. Ceci peut être vu dans le déclin dans la vitesse et la force des athlètes. Bien que la sarcopénie soit fréquente la plupart du temps chez les individus physiquement inactifs, elle est également évidente chez les individus qui restent physiquement actifs toute leur vie. Ceci suggère que l'Inactivité physique n'est pas la seule cause de la sarcopénie, et que la mauvaise nutrition, l'anémie, et un déclin en hormones, et peut-être d'autres facteurs sont également en cause.
 

 

QUAND LES MUSCLES FONDENT AVEC LE TEMPS Comment éviter la sarcopénie
Conséquence inévitable du vieillissement 
La perte de muscles est une conséquence inévitable du vieillissement. Mais elle n'est pas irrémédiable. En effet, les personnes qui entrent dans la cinquantaine peuvent non seulement la combattre en alliant un bon exercice et une saine alimentation, mais elles peuvent même espérer en sortir plus fortes. On estime que 25% des personnes âgées de plus de 60 ans et 40% des plus de 70 ans seraient atteints de sarcopénie. Parmi les conséquences de la sarcopénie on a la diminution des défenses de l'organisme, ce qui entraîne une facilité à développer des infections. Avec la diminution de la masse musculaire, la motricité de la personne devient difficile et le risque de chute augmente. 

D'autres fonctions sont altérées comme le tonus et les facultés de mastication des aliments. La fonte musculaire entraîne aussi une baisse de la température interne du corps. Les personnes atteintes de sarcopénie ont plus souvent froid et peinent à réguler leur température corporelle lors des changements thermiques. Ils ont aussi une baisse de la sensibilité à l'insuline, avec un risque de développer un diabète ou de contrôler de moins en moins bien un diabète existant. Par défaut de sollicitation (en raison d'une réduction globale de la motricité), la baisse du capital osseux s'accélère, menant à un risque accru de fracture en cas de choc, même minime. La sarcopénie affecte fortement la qualité de vie : fragilité, troubles de santé, baisse de l'autonomie.
 

Rubrique du vendredi, animée par
Docteur François Idrissa PAYE
Source : Sunu Lamb n° 2497 du 09 mai 2014 – p 6




1.Posté par MUHAMMAD le 13/05/2014 14:09
La sarcopénie est une pathologie liée au vieillissement et qui se caractérise par une diminution progressive de la masse musculaire, de la force musculaire et de la performance. La sarcopénie commence dès l'âge de 29 voir 30 ans, par une petite diminution de la force musculaire. Mais le processus peut être accéléré par un l'utilisation de produits dopants , comme les Pilules Gainers ,poudres Anaboliques , et les injections ou une alimentation non adaptée. À terme, la sarcopénie entraîne une perte de l'autonomie, des risques de chute, des fonctions vitales affaiblies avec une diminution du système immunitaire...
La, caractéristique chez les sportifs qui sont victimes de ce phénomène se vérifient par u corps gras , gonflement des joues , une ventre obèse , et surtout des muscles presque invisibles .






Les plus consultés




Partager ce site


Facebook
Twitter