Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise


[Vidéo] Balla Gaye 2, un Roi vulnérable : Comment le battre encore ? Retour sur ses 2 défaites


Rédigé le Vendredi 30 Mai 2014 à 18:43 | Lu 9262 fois | 23 commentaire(s)



[Vidéo] Balla Gaye 2, un Roi vulnérable : Comment le battre encore ? Retour sur ses 2 défaites

Balla Gaye 2/Issa Pouye

Balla Gaye 2/Eumeu Sène



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Muhammad le 01/06/2014 18:56
@Sénégal / Voilà au moins une analyse nette avec des constats avérés et vérifiables . j'espère que nos journaliste de l'Arènes vont prendre note et enfin savoir qu'ils ne connaissent rien , ils ne donnent jamais des analyses justifiés . Je crois cette article leur servira de leçon pour mieux apprendre . Encore Merci Frère , pour toutes ces précisions ! Je témoigne vivement votre connaissance à la matière .

22.Posté par Muhammad le 01/06/2014 18:52
@Sénégal / Voilà au moins une analyse nette avec des constats avérés et vérifiables . j'espère que nos journaliste de l'Arènes vont prendre note et enfin savoir qu'ils ne connaissent rien , ils ne donnent jamais des analyses justifiés . Je crois cette article leur servira de leçon pour mieux apprendre . Merci Frère .

21.Posté par Sénégal le 01/06/2014 18:11
@Byblos, bonjour mon cher, ta réflexion est vraie. Mais il faut bien faire la part des choses et bien comprendre le sens de mes dires.

Je voudrais dire cependant que j'ai même peur de te répondre car, avec certains de nos camarades sur ce site, tout ce que vous direz sera retenu contre vous. Tu dis qu'untel a des qualités. On te répond que tu le supporte. Tu dis qu'untel est un challenger sérieux pour le titre, on te répond que tu es contre le champion en titre...!!!??? On me mêle à des échanges aigres doux entre supporters au milieu desquels je n'ai rien à faire. Et ces mêmes supporters devraient déjà entre eux s'apprécier car avant d'aimer tel ou tel lutteur, ils aiment simplement la lutte. Ils se retrouvent sur ce forum de débat qui est avant tout leur coin de rencontre, leur arbre à palabres, leur lieu de grand place. Quel sens aurait la victoire de votre favori s'il n'y avait pas une farouche opposition en face? Qu'est ce qui vous donnerez la patience d'attendre un combat pendant des mois, si ce n'est les interminables debats quotidiens avec les supporters d'en face? Vous seriez certes tous bien malheureux sans les supporters d'en face. Et pourtant vous passez votre temps à vous querellez. Si je devais conseiller deux amis, rivaux uniquement dans le sport, je leur dirais d'éviter les termes provoquants, d'échanger des points de vue réfléchis et logique, et ils finiront par s'embrasser. Ce n'est qu'un sport, un jeu, riche et complexe, technique et tactique, physique et mental. Il y a trop de données dans une opposition entre deux adversaires pour limiter le débat à des termes comme dopation, aigri, jaloux...

Pour revenir donc à notre discussion Byblos, ce n'est pas parce que le centre de gravité plus haut ou plus bas qui fait qu'on gagne ou qu'on perde. Trop haut, le lutteur à un mauvais équilibre. Trop bas, le lutteur bouge moins bien. Il faut trouver le bon équilibre entre la masse corporelle du haut du corps et du bas du corps. A ses débuts, Balla était instable sur ses pieds. A l'époque de ses combats avec Tapha Guèye et Baboye, il avait le physique parfait qui alliait l'équilibre magique être la force, le bon poids, la vivacité et l'endurance. Il faut savoir définitivement une chose : plus vous renforcez un de ces quatre éléments, plus vous affaiblissez les autres. Aujourd'hui, Balla mise sur la force brute et le poids à outrance. Donc mécaniquement, il n'a plus de vivacité ni d'endurance. Balla ou n'importe qu'elle autre lutteur dans le même cas ne tiennent pas 5 minutes de combats soutenues, ni ne peuvent surprendre quiconque par la vitesse. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Dieu qui nous a créé ainsi. Humains et animaux. La force ou la souplesse. La vitesse ou l'endurance etc... Donc Balla présente aujourd'hui un physique gras et une surcharge pondérale au niveau des jambes et des fessiers. Son ventre proéminent ne fait qu'aggraver le problème car toute masse en suspension est attirée vers le sol à cause de la force d'attraction. En résumé : 1- des muscles inférieurs trop imposants par rapport aux muscles du haut font grandement baisser le centre de gravité. 2- un ventre (qui n'est pas un muscle) imposant qui fait encore plus descendre le centre de gravité. La somme de tout cela entrave la vivacité et la mobilité. C'est dans ce sens que j'avais dit dans ma première explication que des jambes qui ne répondent pas deviennent un point faible, que le point faible de Balla était donc à nouveau ses jambes. Je n'ai pas dit qu'il ne marche pas, qu'il ne court pas, que cela l'a empêché de devenir Roi, ou que cela l'empêchera de rester Roi des jusqu'à sa retraite... J'ai simplement dit que l'un de ses principaux points faibles était ses jambes car elles sont trop occupées à supporter tout son poids pour en plus leur demander de faire des jeu de jambes ou des déplacements rapides. Ceux qui croient que Balla ou n'importe quel athlète de son gabarit est rapide se trompent lourdement. Balla n'est pas plus rapide que tous les lourds qu'il a affronté. Non! Il est seulement moins lent qu'eux. Il y a nuance. Prenez deux éléphants, observez le moins lent et vous aurez l'impression qu'il est rapide. Pourtant même l'éléphant le plus rapide du monde restera un éléphant lourd et lent pour les autres animaux. Donc la lenteur relative de Balla se fera remarquer si jamais un adversaire moins lourd que lui (donc automatiquement plus rapide et plus endurant) et maîtrisant la frappe opte pour le combat à distance. S'il évite le corps à corps avec Balla , qui est plus lourd donc plus fort, mais exploite sa lenteur avec une bonne technique de frappe, il pourra peut-être obtenir quelque chose.

Pour finir Byblos, la technique que j'appelle "technique du singe", cette espèce de galipette qu'Emeu Sène avait utilisé lorsque Gris Bordeaux avait saisi sa jambe, ou que Modou Lô avait utilisé contre Eumeu, aujourd'hui Balla ne saurait effectuer ce même geste technique car il est devenu trop lourd. Donc on peut avoir un centre de gravité bas, gagner ou perdre des combats, mais si on a le centre de gravité vraiment trop bas, on perdra immanquablement un certaine souplesse.

Merci pour ton intervention très pertinente. J'espère avoir pu m'exprimer comme tu le souhaitais. Si tu n'es pas d'accord avec mon avis, il est naturel que tu me le signales. Bien sûr, tout cela est eh la théorie et un échange d'avis sur les stratégies sportives pour gagner un match. Rien d'autre! Salam.

20.Posté par Muhammad le 01/06/2014 17:44
@djiomboss : Merci pour votre analyse si cohérent mais surtout votre message pour moi. évidemment qu'il y'a trop de jalousie autour de la lutte .D'ailleurs je ne fait plus attention quand un des journalistes ou griots cite le noms des lutteurs au sommet , ils font toujours exprès de zapper le numéro Uno . Je leurs rappelle que le compte commence par 1 mais ils commencent toujours de 0 à 3 car il y' a même pas de numéro 2 auprès de Yékini .
Je vois souvent Yakhya Diop comme un étranger dans la lutte Sénégalaise . Les Médias et les Griots Sénégalais ont toujours un comportement discriminatoire à l'égard de Yakhya Diop .
Comme les joueurs Africains en Europe , Yakhya Diop ne bénéficie jamais de la reconnaissance des Médias et des Communicateurs du Sport au Sénégal. Je pèse bien mes mots et j'assume mes propos .

19.Posté par Byblos le 01/06/2014 09:54
@STouba. Modou Lo n'a pas un centre de gravité très haut, Eumeu a néanmoins pris 3 fois sa jambe. Baboye est un lutteur avec un centre de gravité très bas, Manga avait également cet atout et ils sont tous tombés. La lutte est un sport de lourds aussi, ce qui veut dire que l'accès aux jambes dépend plus de la technique d'entrée que du niveau du centre de gravité.

18.Posté par Alex le 31/05/2014 14:00 (depuis mobile)
Arenebi j croi k vous devai revoire votre facon d trav cet article na aucun sens encore moin l titre c juste pour faire plaisir a klk1 c koi c histoire faite votre boulot sans essaye d faire plaisir a klk1 soyez profetionel


17.Posté par djomboss le 31/05/2014 13:35
le futur roi s'appelle ablaye ndiaye

16.Posté par djomboss le 31/05/2014 13:34
ma contribution s'adressera plus a muhamed en qui je vois un vrai supporter de l'empereur yakhya diop yekini.BALLA est un vrai champion car il a reussi la ou bcp ont echoue mais cela ne fait pas de lui le meilleur lutteur dont ts les communicateurs traditionnels en font.G suivi une fois becaye mbaye demander a mr badji directeur technique le lutteur qui l'a le plus marque celui qui est le plus complet il a cite yekini mais aujourd'hui il est mis au placard alors que jusqu'a present quand on parle de double less;manga ;mbaye gueye et tapha il n'ya que des superlatifs de la part des communicateurs.muhammed je te l'assure aujourd'hui yekini reviendra et tu seras content.Balla demande a bombardier de ne pas apprendre le rassou puis je savoir le pk il l'a fait contre yekini pk il a nouer son guimb de tel sorte qu'on ne puisse pas l'attraper?

15.Posté par Serigne Touba le 31/05/2014 13:00
@Byblos, pendant le combat de Balla contre Issa Pouye, il était long et maigre (Environ 75 kg). Il avait un centre de gravité haut, ce qui permettait, entre autres, de passer par les jambes. Contre Eumeu, (à environ 90kg pour Balla, l'option était encore possible, quoique moins évidente car Balla s'était amélioré musculairement. Donc il avait le centre de gravité un peu plus bas que contre Issa Pouye. Balla était au top de son équilibre gravitationnel contre Tapha Guèye et Baboye à environ 115kg pour 1,85m. Il était suffisamment planté au sol pour ne pas se faire bouger et en même temps suffisamment mobile pour parer à n'importe quelle éventualité (centre de gravité ni trop haut, ni trop bas). Il était au top. Aujourd'hui à 150kg, son centre de gravité est clairement trop bas. L'avantage, c'est que personne ne peut le bouger. Mais l'inconvénient majeur, c'est qu'il n'est plus du tout mobile. La communauté des amateurs a tendance à confondre mobilité ( que Balla n'a plus) et explosivité (qu'il peut développer sur 1 ou 2 mètres en cas de bagarre désordonnée comme contre Tapha Tine). Ex : demi flexion enchaînée avec un law gauche et un law droit ne signifie pas mobilité mais explosivité. C'est comme l'éléphant qui détruit tout autour de lui, mais ne saurait faire de déplacement tactique suivie d'un attaque ou défense éclair comme le lion. Donc aujourd'hui plus que jamais, Balla est revenu au point de départ : son point faible se trouve dans ses jambes. Mais attention, la donne change. Pour atteindre ses jambes, il faut passer aujourd'hui par le haut en lui imposant un bagarre soutenue. En ce sens qu'il faut profiter de manque de mobilité et d'endurance pour l'atteindre à la tête et profiter de son étourdissement pour chercher le corps à corps dans lequel ses jambes ne tiennent plus à cause de la fatigue et des coups encaissés. Tout cela reste dans le cadre de la théorie. Dans la pratique, il faut maintenant identifier le combattant potentiel capable de traduire cela dans les faits. Ce combattant doit être équilibré physiquement, mobile, maîtrisant la frappe et la lutte, et surtout il doit être doué de qualités mentales lui donnant la certitude qu'il est capable d'appliquer cela et qu'il va obtenir gain de cause. Celui qui regroupe actuellement ces qualités est Malick Niang dont j'avais pressenti le destin de Roi après sa victoire sur Sakal. Des collègues experts m'avaient ri au nez tout comme ils l'on fait lorsque j'avais annocé la même chose après le combat Mohamed Ali-Yekini pour ce dernier. Tout comme je l'avais fais pour Balla après sa victoire sur Tapha Guèye. Quoique Balla m'a surpris en y accédant très vite. En tous cas, que Balla ne se trompe pas de cible car son danger viendra de Malick Niang. Ce dernier leurre son monde avec ses discours remplis d'égards vis-à-vis de Balla. Il l'a clairement en ligne de mire et avance lentement et sûrement sur lui. Le décor est planté. Vivi notre sport national. C'est une drogue! En tous cas la mienne. Salam aux amateurs!

14.Posté par alex le 31/05/2014 12:57
la mechancetè kan tu nous tien on na montrè les 2 defaites d balla après ksk sa p faire vous faite pitiè koi arretè d pleurnichè c defaite on fait d lui le roi des arènes balla for ever yen na mare d cette perssone ki parle tout seul en changen d pseudo t un imposteur va trouvè du boulot c mieux pr toi balla tèkina ba parè niak diom tè sokhor yifou deum rèk laye dèf mais meuno thi diame gni tousse ma wakhlako***

13.Posté par Byblos le 31/05/2014 09:48
En somme pour battre Balla ill faut atteindre ses pieds, ben bon courage aux prochains adversaires alors.

12.Posté par lamb rek le 31/05/2014 01:43
Il ne peut y avoir 2 chutes accordées .Une seule l´est et c celle de la victoire.
Tout le reste n´est ke speculation si on reconnait ke les arbitres sont les maitres du terrain. Mais cette règle les supporters fanatiques ne l´accepteront ko profit de leur lutteur.

11.Posté par Tamsir le 31/05/2014 01:08
Amateur à cette époque 4 appuis n'était pas une chutte

10.Posté par Amateur le 31/05/2014 01:01
A 1min 39 on voit clairement que Balla Gaye 2 avait battu Issa Pouye par un 4 appuis clair et net! 

9.Posté par Muhammad le 30/05/2014 21:29
@Moye Lolou , vous avez raison et je suis d'accord avec vous mais votre commentaire me donne raison donc les Editeurs de Sunulamb sont de vrais partisans de Balla gaye en inscrivant : " Balla Yékini 130 seconde .
vérifez vous mème sur cette page .
http://www.arenebi.com/Dans-vos-kiosques-le-28-mai-2014_a9772.html




8.Posté par sa thies le 30/05/2014 21:14 (depuis mobile)
Mouh@@@@@ vai a fanculooooo stronzooooooo

7.Posté par moye lolou le 30/05/2014 20:34
éh Mouha stp quoi... kéneu khamoul li nga beugueu ...On parle de seconde quand cela n'excède pas 59 secondes ...apres on parle de minute...y a 1 seul lutteur dont ses combat depasse rarement la minute ....BALLAAAA !!! dégomadé Mouha ...les 150 secondes d'issa pouye ca fait combien de minutes...2m30
les 72secondes de eumeu ...1m22...à titre de comparaison dieuleul Balla à batu MODLO,BABOYE,TYSON,YEKINI,TAPHA TINE en pus ou moins 5mn...alller je te laisses à tes calculettes mdrrrr

6.Posté par cureagain le 30/05/2014 20:29
Mdrrreee amena niou sénn khôl di tothie wayyyyyy.a chaque approche des combat de Balla gaye2 c'est ennemis daniouy dieufour ratatatii rek on dirais que danioulénn di piqûre del wakh rek.ton pseudo maintenant n'est plus Muhammad ni Malcom mais c'est khotékou.j'ai pitié de se mec.Balla moffi nékka. après bombardier tu va nous saoulé avec l'autre adversaire ton seul est unique lutteur c'est yekini. tout les autre tu les supporte pr jalousie Enver the king parce que il a humilié ton king yekini. mais les gars demain c'est l'anniversaire Sénégal vs France 31 mai 2002 a Séoul. humm Aÿ moment y ou nekhonn way pour le foot africaine.

5.Posté par Marley le 30/05/2014 20:14
Hahahaha , Li moom nekhna ba parré : niary diélleu benneu takkussan :

Nous sommes d'accord si balla yékini , niarry dielleu , ISSA Pouye vs Balla niary dielleu Lerr na nagne ni Soleil

Merci Muha , écoutez père bécaye , avant la deuxième chutte , il a dit précisé ke diélleu amna hahahaha

4.Posté par Muhammad le 30/05/2014 20:08
IL n'y a plus raison de faire du " bégué " dans la mesure ou ces vidéos sont postées que tout monde ait constaté le comportement fanatique de certains journalistes de ce site.
Je pense qu'ils vont aussi nous dire combien de secondes Balla a été battu , sinon je vais le dire : contre Issa 150 secondes , avec deux chutes s'il vous plait . Contre Eumeu 72 secondes Humiliation .

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter






Les plus consultés




Partager ce site


Facebook
Twitter