Arenebi.com : Actualité de la lutte sénégalaise

[Video] Moustapha Gueye à 23ans aux jeux olympiques de Séoul 1988


Rédigé le Mercredi 27 Avril 2016 à 23:27 | Lu 1921 commentaire(s)


Moustapha Gueye tigre de fass représentant le Senegal aux jo de1988 dans la catégorie des 90 kilos.






1.Posté par Anonyme le 28/04/2016 12:48
J'ignorais cette partie de son passé de lutteur. Merci Tapha pour tous ce que tu as donné à ce sport.

Merci Arenebi pour cette vidéo, bravo pour la recherche d'archive.

2.Posté par Dickson le 01/05/2016 20:35
☆Protéine en poudre naturel☆

Ce mélange de produits naturels à base de plantes bio est très bienfaisant pour les personnes maigres car ces ingrédients agissent de façon à faire prendre du poids rapidement sans effets secondaires.
MODE D'UTILISATION :
Une cuillerée à soupe de ce mélange dans un verre de lait chaud après chaque repas trois fois par jour pendant huit semaines. Donc à renouveler.
COMPOSITION :
-Blé, sésame, cacahuètes, fénugrec, nigel, sidr, autres graines aléoginelles.
CONTACT : 770523923 / 703042563

3.Posté par Frédéric Rubio le 03/05/2016 15:26
En tant qu'entraîneur national j'avais repéré Tapha dans les différents Mbapatts de certains quartiers de Dakar. Un potentiel "lutte" assez exceptionnel, l'accord de son grand frère et de son entraîneur Katy Diop, il n'en fallait pas plus pour inciter Tapha à venir aux entraînement de lutte olympique. Les conditions étaient à l'époque assez précaires: une, deux ou trois séances par semaine suivant la disponibilité des uns et des autres. Un stage d'une semaine avant de partir à une compétition internationale. Peu ou pas d'équipements. Après seulement six mois d'apprentissage, Tapha cette année là se retrouve médaillé d'argent aux Championnats d'Afrique. Sélectionné pour les J.O de Séoul, nous étions conscients, Ibra Yade (DTN) et moi-même, qu'il manquait encore énormément d'expérience. Ce combat le démontre assez bien. Il mène rapidement aux points sur une attaque de jambes (Toussouf Tanki), puis, au lieu de gérer son match, il se fait prendre sur des techniques de débutant et, naïvement, met ses deux épaules au sol alors que son adversaire était largement à sa portée. Emporté par le souffle de la lutte avec frappe, il quittera le tapis pour l'arène des Grands, avec un bagage technique de lutte libre qu'il utilisera à bon escient dans ses différents combats. Un grand Monsieur de la Lutte avec Frappe, qui aurait pu, comme tant d'autres grands lutteurs de l'arène, devenir un Grand Monsieur de la Lutte Olympique s'il avait été placé dans des conditions d'entraînement de haut niveau. Le potentiel "Lutte" sénégalais est toujours là. Des "Tapha" existent partout sur le territoire national. Peut-être qu'un jour les Autorités Politiques et Sportives prendront conscience de cette richesse nationale à ce jour encore inexploitée. Espoir toujours ...

4.Posté par Anonyme le 11/05/2016 13:45
Merci Monsieur RUBIO










Partager ce site

Derniers tweets