Voyage à l'étranger des lutteurs : Fabrice Allouche met en garde !


Rédigé le Mercredi 4 Avril 2012 à 19:43 commentaire(s)


C'est devenu une banalité de nos jours qu'un lutteur, après l'annonce de son combat, fasse le voyage à l'étranger pour aller se préparer. Mais ces voyages font l'objet d'une polémique quant à leur réelle efficacité. Coach Fabrice nous donne son avis d'expert.


Voyage à l'étranger des lutteurs : Fabrice Allouche met en garde !
Arenebi : Suite au départ de plusieurs lutteurs en Europe et aux USA, il y a une polémique qui monte sur l'utilité de ces voyages pour aller chercher "des muscles" alors qu'à Dakar on trouve tout le matériel ?

Fabrice Allouche : Dakar a effectivement du bon matériel pour travailler correctement mais  chacun est libre de faire comme bon il lui semble. Si ces voyages sont dans le but d'aller chercher que des muscles, je ne vois pas l'intérêt. Je pense que les lutteurs cherchent avant tout de la nouveauté et une expérience pour voir d'autres méthodes d'entraînements.
 
Voyager, c'est toujours enrichissant et c'est bien de voir d'autres cultures et des environnements différents. L'adaptation, sous toutes ses formes, est intéressante chez un athlète, aussi bien physiquement que psychologiquement.
Cela leur permet aussi d'être moins exposés auprès des très nombreux fans et des médias au Sénégal. C'est peut être  aussi l'opportunité de rencontrer les fans de la dispora 
 
Dakar c'est une grande capitale de la lutte et des grands techniciens en matière de lutte y sont présents. Au niveau de la préparation physique, de la boxe et des installations sportives, c'est vrai que  les moyens sont plus importants en Europe et aux USA.
 


Voyage à l'étranger des lutteurs : Fabrice Allouche met en garde !
Attention les lutteurs ne doivent pas oublier qu'ils doivent travailler avec des coachs sachant comprendre la lutte sénégalaise avec frappe, c'est déterminant. On peut, effectivement, très bien s'entraîner au Sénégal. Voyager n'est pas une fin en soi. D'ailleurs, pour moi, entraîner un lutteur dans une école de lutte sénégalaise, dans le sable avec l'ambiance des lutteurs, est très important à mes yeux. Pour moi, cela m'a aidé à mieux analyser la lutte pour y apporter ma contribution. Un coach étranger doit  comprendre aussi les mentalités et la culture sénégalaise.
 
Arenebi.com

Lac Rose aux USA
Lac Rose aux USA











LA REVENGE : ACTE 2

Balla Gaye 2/Modou Lô

 

             

 



L'actu de la lutte






Sans titre 7
Sans titre 6
Sans titre 3
Sans titre 2
Sans titre 3
Sans titre 2




Les dernières infos, les vidéos, les photos, les prochains combats, tout ce que vous devez savoir sur la lutte sénégalaise.